À propos Équipe Salle de presse Nous joindre Menu Recherche

Chercheurs associés

La collaboration avec les chercheurs d’expertises variées d’universités et de cégeps permet au CTREQ de consolider la synergie entre les acteurs de la recherche, du terrain et les organisations.

Devenir chercheur associé
alain-breuleux

Alain Breuleux

Université McGill

Professeur agrégé

Département de psychopédagogie et de counselling

Alain Breuleux est un spécialiste de la psychologie cognitive appliquée en éducation. Il participe depuis le début des années 1990 au co-design de partenariats recherche-pratique visant la mise en place de réseaux à des fins d’apprentissage et d’enseignement. Ses recherches, en collaboration avec enseignants et directions d’écoles, portent sur l’appropriation de nouvelles pratiques pédagogiques utilisant les technologies Internet.
Il est professeur agrégé au Département de psychopédagogie et de counselling ainsi que vice-doyen aux infrastructures de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université McGill.

6_alain-desrochers

Alain Desrochers

Université d'Ottawa

Professeur titulaire

École de psychologie

Alain Desrochers est professeur titulaire à l’École de psychologie de l’Université d’Ottawa. Il détient un doctorat en psychologie expérimentale de l’Université Western Ontario avec une spécialisation en psycholinguistique et en méthodes quantitatives. Il dirige le Laboratoire de psychologie cognitive du langage de l’Université d’Ottawa et le Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL). Son expertise professionnelle porte sur l’évolution historique de l’écriture du français, l’analyse linguistique du français pour des fins didactiques, l’élaboration de matériels didactiques pour l’enseignement de la lecture-écriture, les modèles d’apprentissage de la lecture-écriture, les modèles d’enseignement de la lecture-écriture, l’élaboration d’épreuves standardisées pour évaluer les compétences en lecture-écriture du français, l’étude longitudinale du développement des habiletés en lecture-écriture chez l’enfant et chez l’adulte illettré ou semi-lettré et l’évaluation des difficultés d’apprentissage de la lecture-écriture. Parallèlement à ces travaux, il assume le rôle de formateur et d’accompagnateur dans le milieu scolaire. Par exemple, il offre des formations et de l’accompagnement aux cadres (p.ex. directeurs de service, coordonnateurs) qui souhaitent implanter le modèle de réponse à l’intervention (RàI) dans des écoles de leur commission scolaire. Il apporte le soutien nécessaire aux équipes qui cherchent à élaborer des ressources pour l’enseignement de la lecture-écriture (p.ex. du matériel didactique) ou des outils d’évaluation (p.ex. pour le dépistage des élèves à risque ou pour le pistage des progrès en lecture-écriture). Il offre des ateliers de formation et des ateliers d’analyse de pratique sur l’évaluation orthopédagogique des difficultés en lecture-écriture. Enfin, il participe régulièrement, à titre de conférencier, au congrès annuel de l’Association des orthopédagogues du Québec (ADOQ), de l’Institut pour les troubles d’apprentissage (ITA), la Société canadienne pour l’étude l’éducation (SCÉÉ), l’Association québécoise des psychologues scolaires (AQPS) et la Society for the Scientific Study of Reading.

Alexandre Buysse

Université Laval

Professeur agrégé

Département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage

Projet associé

andre-c-moreau-photo

André C. Moreau

Université du Québec en Outaouais (UQO)

Professeur chercheur

Département des sciences de l'éducation

André C. Moreau est diplômé en enseignement en adaptation scolaire, d’une maîtrise en orthopédagogie et d’un doctorat en psychopédagogie. Sa formation a croisé des expériences riches et diversifiées dans les milieux de l’intervention, comme enseignant du primaire, puis comme orthopédagogue au secondaire, en intervention précoce dans les centres de réadaptation en déficience intellectuelle et en santé mentale jeunesse, secteur de la pédopsychiatrie. Son intérêt quant aux défis d’inclusion, d’apprentissage et de participation sociale que doivent relever les jeunes ayant des besoins particuliers l’a mené à mieux comprendre leur réalité et à perfectionner ses interventions. Son travail avec les divers professionnels, en éducation ou en santé, a grandement aidé à saisir les problèmes et à l’impliquer en recherche pour trouver des réponses, et ainsi, à mieux comprendre les relations entre les apprentissages et les environnements éducatifs inclusifs. La littératie, l’inclusion, les transitions et la communauté d’apprentissage professionnel occupent une place importante comme objets de recherche et de publications.

Annie Charron

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeure

Département de didactique

bernard-tetreau-photo

Bernard Tétreau

Université de Montréal

Professeur honoraire associé

Département de psychologie

Après des études en philosophie (B.Ph, L.Ph) et en psychologie (B.Ps., M.A.) à l’Université de Montréal de 1954 à 1960, Bernard Tétreau a complété sa formation de 1960 à 1964 à l’Université de Columbia qui lui décerna les diplômes de M.A. en vocational counseling et de D.Ed. en counseling psychology. Puis il fut directeur de la section Orientation à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal où il œuvra ensuite jusqu’en 1999 comme professeur chercheur au Département de psychologie auquel il est toujours relié à titre de professeur honoraire associé. Outre une prestation à titre d’assistant professor à l’Université McGill en 1965-66. Il a également assumé des charges de cours à l’UQAM et à l’Université de Sherbrooke. Ses collaborations sur plus de deux décennies avec des collègues du Département d’Orientation professionnelle de cette dernière université en matière d’éducation au travail et de mesure non verbale des intérêts professionnels expliquent qu’il soit aussi professeur associé à ce département.

19_turcotte-catherine

Catherine Turcotte

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeure

Département d'éducation et formation spécialisées

Catherine Turcotte est professeure à l’UQAM au département d’éducation et formation spécialisées. Elle s’intéresse à l’enseignement de la lecture auprès des élèves en difficulté au primaire.

ouellet_chantal_004

Chantal Ouellet

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeure

Département d’éducation et formation spécialisées

Chantal Ouellet est professeure au Département d’éducation et formation spécialisées de l’Université du Québec à Montréal. Ses activités d’enseignement à l’UQAM s’adressent aux étudiants en adaptation scolaire et sociale, en enseignement du français au secondaire et en orthopédagogie. Ses travaux portent principalement sur les difficultés en lecture et en écriture chez les adolescents et les adultes. Elle s’intéresse en particulier aux approches qui favorisent la compréhension de lecture dans différentes disciplines et différents contextes éducatifs (ex : formation générale des jeunes, formation des adultes, formation professionnelle, enseignement au collégial). Elle a aussi à son actif de nombreuses activités de formation continue destinées à des enseignants en exercice dans différentes commissions scolaires au Québec.

photo-christian-dagenais

Christian Dagenais

Université de Montréal

Professeur agrégé

Département de psychologie

Christian Dagenais est professeur au département de psychologie de l’Université de Montréal et se spécialise dans l’étude des processus et des effets de différentes stratégies de transfert de connaissances (TC), discipline qu’il enseigne à des étudiants de maîtrise et de doctorat. Depuis 2008, il est à la tête de l’équipe RENARD, une équipe fortement investie dans la recherche sur le TC dans le domaine social, et dont l’objectif est de développer ce champ de recherche grâce à des partenariats interdisciplinaires et interuniversitaires. Cette équipe, la première sur le sujet au Québec, est financée par le Fonds de recherche québécois - société et culture. Au cours des 15 dernières années, il a dirigé de nombreuses études portant sur le transfert des connaissances issues de la recherche en éducation, en santé publique, en développement international et dans plusieurs autres domaines au Québec et à l’étranger.

Projet associé

2b_blaser-christiane

Christiane Blaser

Université de Sherbrooke

Professeure agrégée

Département de pédagogie

Christiane Blaser, didacticienne du français, est professeure agrégée à l’Université de Sherbrooke depuis 2007. Elle forme entre autres les futurs enseignants du secondaire à prendre en charge la lecture et l’écriture dans leur discipline d’enseignement. Ses travaux de recherche portent sur le rapport à l’écrit de différents publics (étudiants, élèves, enseignants…) ainsi que sur l’appropriation des écrits dans l’enseignement supérieur. Elle s’intéresse également à l’enseignement et à l’apprentissage du français en contexte autochtone.

christine-brabant_1_zoom

Christine Brabant

Université de Montréal

Professeure adjointe

Département d'administration et fondements de l'éducation

Christine Brabant se spécialise dans l’enseignement et la recherche en gestion de l’éducation, plus spécifiquement sur la gestion du changement et des activités éducatives. Pour encourager l’évolution des systèmes éducatifs, sa recherche s’intéresse aux défis de gouvernance que soulèvent des phénomènes émergents, innovants ou marginaux, tels l’apprentissage en famille (« école à la maison »), les écoles ou pédagogies alternatives, l’éducation autochtone, la formation à distance pour les jeunes, l’éducation des enfants au sein des mouvements religieux, etc. Elle étudie le rôle des divers acteurs concernés pour assurer une réflexivité au sein du système éducatif, de façon à réaliser des apprentissages utiles pour l’évolution de l’éducation. Elle se dédie également à la formation des enseignants et des directions d’école.

9_christine-hamel

Christine Hamel

Université Laval

Professeure agrégée

Département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage

Christine Hamel est professeure agrégée à l'Université Laval depuis 2011. Spécialiste en formation pratique à l'enseignement, elle est directrice du baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire en plus d’être responsable des stages. Ses activités de recherche portent sur l'analyse vidéo de la pratique enseignante, l'alternance théorie pratique et l’approche compréhensive du travail enseignant. Elle est également chercheuse du Projet ÉCRIT : Élaboration collaborative de l’approche Réponse à l’intervention (RAI) par la technologie.

photo_cd_2014_udes

Colette Deaudelin

Université de Sherbrooke

Professeur titulaire

Département d'enseignement au préscolaire et au primaire

Colette Deaudelin est professeure titulaire à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Elle a contribué au fil des ans à la formation d’enseignantes et d’enseignants du préscolaire et du primaire ainsi qu’à la formation à la recherche aux 2e et 3e cycles. Elle assume également la responsabilité du Doctorat professionnel en éducation.

À la suite d’une formation initiale en enseignement au préscolaire et au primaire et d’une thèse doctorale en technologie éducative, ses recherches portent sur le développement professionnel des enseignants ainsi que sur l’intégration des technologies numériques aux pratiques d’enseignement. S’intéressant à la formation à distance dans ses activités d’enseignement et de recherche, ses plus récents travaux l’ont amenée à étudier l’évaluation à distance des apprentissages ainsi que le sentiment de présence en formation en ligne et hybride. Elle se préoccupe également de questions relatives à la mobilisation des connaissances issues de la recherche et de la pratique par les personnes œuvrant en éducation.

Éric Yergeau

Université de Sherbrooke

Professeur titulaire

Département d'orientation professionnelle

Éric Yergeau est professeur titulaire et responsable des programme de 1er cycle au Département d'orientation professionnelle à l'Université de Sherbrooke. Il est professeur en mesure et évaluation et ses intérêts de recherche portent sur le développement et l’adaptation d’instruments psychométriques pertinents au domaine de l’orientation professionnelle ainsi que sur les pratiques d’évaluation des professionnels de l’orientation et d’autres domaines connexes.

eva-mary-bures

Eva-Mary Bures

Université Bishop's

Professeure associée

Faculté des sciences de l’éducation

Eva Mary Bures est professeure agrégée à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Bishop’s où elle travaille depuis 2004. Elle fait partie du corps professoral du Centre d’études sur l’apprentissage et la performance (CEAP), un centre multi-institutionnel. Elle se spécialise en formation des enseignants par l’utilisation de la métacognition dans un environnement d’apprentissage informatisé afin d’outiller, d’évaluer et d’étudier l’évolution des compétences professionnelles.

Mme Bures est diplômée d’un doctorat et d’une maîtrise en technologie éducative de l’Université Concordia. Elle détient aussi une formation approfondie en études classiques à la suite de l’obtention d’un baccalauréat en arts (littérature française) au Reed College en Oregon.

Depuis 2015, Mme Bures est administratrice au conseil d'administration du CTREQ.

4-12-20_dube-france

France Dubé

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeure

Département d'éducation et formation spécialisées

France Dubé s'intéresse aux élèves en difficulté d'apprentissage, à la différenciation pédagogique, à l'intégration scolaire ainsi qu'à l'organisation innovante des services éducatifs pour favoriser la persévérance et la réussite scolaires.

France Picard

France Picard

Université Laval

Professeure titulaire

Département des fondements et pratiques en éducation

France Picard est professeure titulaire et chercheuse régulière au Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail, à l’Université Laval. Ses enseignements et ses recherches portent sur l’orientation scolaire de populations vulnérables dans l’enseignement supérieur, selon une perspective de justice sociale. Elle a assumé la responsabilité du projet de formation continue et de recherche collaborative GAP-Orientation, fondé sur l’approche de codéveloppement « avec » les professionnelles et les professionnels de l’orientation au secondaire et au collégial. Elle a étudié l’indécision et les parcours d’orientation d’étudiants dans la filière Accueil et intégration au cégep (Tremplin DEC). Ses récents travaux portent sur la comparaison internationale des dispositifs d’orientation au moment de la transition dans l’enseignement supérieur, auprès de populations étudiantes vulnérables sur les plans scolaire et professionnel, selon l’approche par les capabilités d’Amartya Sen, un cadre conceptuel stimulant pour étudier la justice sociale.

Projet associé

Réalisation

François Larose

Université de Sherbrooke

Professeur

Département de l'enseignement au préscolaire et primaire

ghislain-samson-uqtr

Ghislain Samson

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Professeur

Département des sciences de l'éducation

Titulaire d’un doctorat en didactique des sciences au secondaire (UQTR/UQAM). Ghislain Samson est professeur au Département des sciences de l’éducation de l’UQTR. Il est spécialiste de la didactique des sciences et du transfert des apprentissages en mathématiques et en sciences, il s’intéresse également aux questions relatives au curriculum scolaire, à l’interdisciplinarité et à l’éducation relative à l’environnement. Il a complété un stage postdoctoral à la Chaire de recherche Normand-Maurice de l’UQTR sur le transfert des apprentissages en contexte de Centre de formation en entreprise et récupération (CFER). Outre ses intérêts de recherche en éducation scientifique, il conduit également des recherches sur les élèves en difficulté, l’employabilité et l’insertion socioprofessionnelles des jeunes, sur les effets de la pédagogie entrepreneuriale et plus récemment, sur le tableau numérique interactif ainsi que les manuels numériques.

godelieve-debeurme-photo

Godelieve Debeurme

Université de Sherbrooke

Professeure titulaire

Département de l'enseignement au préscolaire et au primaire

Godelieve Debeurme est professeure en didactique du français à la Faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke et professeure associée à l’Université catholique de l’Ouest d’Angers. Elle est directrice du Département d'enseignement au préscolaire et au primaire. Elle est membre du Centre de recherche et d’intervention sur la réussite éducative (CRIRES) ainsi que du Collectif de recherche sur la continuité des apprentissages en lecture et écriture (CLÉ). Elle s'intéresse depuis plusieurs années aux difficultés d'apprentissage de la langue chez les élèves allant du primaire jusqu’à l’ordre universitaire. Ses recherches actuelles touchent le développement des compétences scripturales soutenu par les technologies, s’inscrivant dans un contexte de coélaboration de connaissances (« knowledge forum ») et dans la mise en place de mesures d'encadrement auprès des étudiants universitaires. Son deuxième champ de recherche touche la persévérance aux études supérieures. Ses résultats de recherche ont été présentés dans différents congrès nationaux et internationaux et ont été publiés tant dans des revues scientifiques que professionnelles.

Projet associé

photo-archambault

Isabelle Archambault

Université de Montréal

Professeure

École de psychoéducation

Isabelle Archambault est professeure à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal. Elle est aussi chercheuse au sein du Groupe de recherche sur les environnements scolaires (GRES), de l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM) et du Centre de recherche et d'expertise Jeunes en difficulté du CIUSSS - Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal. Elle détient un doctorat en psychologie de l’Université de Montréal et a été chercheuse postdoctorale au sein du Research Center for Group Dynamics de l’Université du Michigan, aux États-Unis. Ses travaux de recherche portent sur l’influence de l’école, des enseignants et de la famille sur l'engagement scolaire des élèves du primaire et du secondaire. Elle s’intéresse également à l’engagement des élèves issus de l’immigration ou de milieux défavorisés, au dépistage des élèves à risque ainsi qu’à l’évaluation de programmes de promotion de l’engagement scolaire et de prévention du décrochage.

Projet associé

6b_izabella-oliveira

Izabella Oliveira

Université Laval

Professeure titulaire

Département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage

Izabella Oliveira enseigne la didactique des mathématiques dans les programmes de formation à l’enseignement préscolaire, primaire et secondaire. Ses intérêts de recherche portent, entre autres, sur la pratique d’enseignement en mathématiques et l’apprentissage chez les élèves. Elle s’emploie aussi à mieux comprendre le raisonnement algébrique déployé par des élèves avant l’enseignement formel de l’algèbre au secondaire ainsi que le rôle des explications orales mathématiques données par de futurs enseignants du primaire sous l’angle de la maîtrise de la langue et des concepts mathématiques.

jacques-langevin-photo

Jacques Langevin

Université de Montréal

Professeur titulaire

Département de psychopédagogie et d’andragogie

Jacques Langevin détient une maîtrise en orthopédagogie de l’Université de Montréal et un doctorat en psychologie cognitive de l’Université Paris VIII. Il est directeur du Groupe DÉFI Accessibilité (GDA) qui est une équipe de recherche interdisciplinaire (éducation-TIC-ingénierie) en partenariat avec des milieux de pratique. Sous sa direction, des chercheurs du GDA ont élaboré des fondements de l’accessibilité universelle et de l'accessibilité cognitive, notamment l’identification de facteurs d’obstacle spécifiques à la réalisation d’activités cognitives; ils ont aussi développé un processus de réduction de ces facteurs d’obstacle et clarifié des fondements de l’éducation des élèves qui ont des incapacités intellectuelles, dont l'identification des habiletés cognitives essentielles à l’autonomie; ils ont créé des produits ou des procédés pédagogiques qui aident ces élèves à maîtriser ces habiletés et ce, à l’âge approprié à chacune, pour l’utilisation des nombres, la gestion du temps, la gestion de l’argent et la communication écrite. Il est co-concepteur de trois modalités d’adaptation de textes selon la sévérité des limitations cognitives à pallier ainsi que co-concepteur du sPhone (2017), une application de soutien à l’initiation à la lecture en environnement Word.

photo_jean_belanger

Jean Bélanger

Université du Québec à Montréal

Professeur

Département d'éducation

Jean Bélanger est professeur au Département d’éducation et formation spécialisées de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a obtenu son doctorat en psychologie de cette même université en 1997. Ce dernier a développé une expertise dans le domaine de l’évaluation de programme ainsi que sur l’intervention auprès des élèves présentant des problèmes de comportement. Ses recherches actuelles portent sur la collaboration école communauté comme moyen de soutien au changement dans les écoles ainsi que sur l’étude de la mise en oeuvre d’interventions en milieu scolaire. De façon plus particulière, il a été impliqué dans la coordination de l’évaluation de plusieurs projets de recherche d’envergure, tel que l’évaluation de la Stratégie d’intervention Agir autrement, le Projet jeunesse Montréalais, Avenir d’enfants et récemment le projet C.A.R.

Projet associé

bernatchez-jean

Jean Bernatchez

Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Professeur

Département des sciences de l'éducation

Jean Bernatchez est professeur-chercheur à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Il est politologue et détient un doctorat en administration et politique scolaires. Il possède en outre une expérience de 25 ans en gestion de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il enseigne principalement dans le contexte des programmes de cycles supérieurs en administration scolaire et en sciences de l’éducation. Ses travaux de recherche portent sur l’analyse des politiques publiques de l’éducation, sur la gestion et la gouvernance scolaires, sur l’épistémologie et la méthodologie. Il est membre du comité de direction du réseau PÉRISCOPE sur la persévérance et la réussite scolaires et du Groupe de recherche Apprentissage et socialisation (APPSO). Il est aussi membre du Groupe de recherche interdisciplinaire sur le développement régional de l'Est du Québec (GRIDEQ), membre fondateur de l’Association Science et bien commun et membre du conseil d’administration du journal Le Mouton Noir.

jrenerahm

Jrène Rahm

Université de Montréal

Professeure titulaire

Département de psychopédagogie et d'andragogie

Jrène Rahm est professeure titulaire en psychopédagogie à l’Université de Montréal (PhD, University of Colorado, USA 1989). Ses recherches portent sur l’apprentissage et le développement identitaire des enfants et des jeunes, soutenu par la participation dans des activités informelles comme les musées et les programmes parascolaires, hors-scolaires, et communautaires. Elle s’intéresse particulièrement à la voix des jeunes, à la recherche participative et à la navigation des enfants et des jeunes des espaces éducatifs divers, qui mènent à des parcours éducatifs riches, encore peu documentés au Québec. Telles recherches combinent l’ethnographie multisites et l’analyse de discours, et s’inscrivent dans l’approche sociohistorico-culturelle et anthropologique de l’éducation. Un tel ancrage l’a amenée vers la recherche collaborative avec les communautés Inuit au Nunavik et au Nunavut, ancrée dans une épistémologie indigène. En collaboration avec plusieurs communautés, la documentation de l’apport éducatif des pratiques informelles est en cours, incluant les projets parascolaires à l’école et les activités de recherche scientifique sur le terrain, assumées par les Inuit. Les enjeux autour d’une école communautaire équitable pour tous la préoccupent autant que la formation des enseignants pour un tel projet qui vise la voix et l’empowerement de tous les jeunes.

Elle est membre de Plateforme Échange, Recherche et Intervention sur la SCOlarité : Persévérance Et Réussite (PÉRISCOPE); membre collaboratrice du centre des études ethniques des universités montréalaises (CEETUM) et membre de L’Observatoire Jeunes et Sociétés (OJS).

3c_lefebvre_julie

Julie Lefebvre

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeure

Département d’éducation et formation spécialisées

Julie Lefebvre est professeure au Département d’éducation et formation spécialisées et directrice du baccalauréat en enseignement en formation professionnelle et technique à l’UQAM. Spécialiste de l’initiation à la profession enseignante, elle a plus de 17 ans d’expérience au secondaire professionnel et au collégial, secteur technique, comme enseignante, coordonnatrice de département technique et conseillère pédagogique. Mme Lefebvre a complété un baccalauréat en formation professionnelle et détient une maîtrise en éducation de l’UQAM. Elle est titulaire d’un doctorat en Sciences de l’éducation à l’Université de Sherbrooke et elle s’intéresse aux développement de la pratique réflexive auprès des enseignants novices en formation professionnelle et technique ainsi qu’en enseignement supérieur, lorsqu’ils utilisent certains outils pour soutenir leur réflexion sur l’action.

photo

Julie Ruel

Université du Québec en Outaouais (UQO)

Cotitulaire de la Chaire interdisciplinaire de recherche en littératie et inclusion

Département des sciences de l’éducation

Julie Ruel, Ph. D est chercheuse associée au CISSS de l’Outaouais, professeure associée à l'Université du Québec en Outaouais, co-titulaire de la chaire interdisciplinaire de recherche en littératie et inclusion (CIRLI) et responsable de l’axe Contextes inclusifs et littératie de l’Institut universitaire en DI-TSA. Ses recherches sont davantage axées sur les usages sociaux de la littératie, dont l’accessibilité à l’information pour les populations ayant des compétences réduites en littératie sur les plans de la santé, dans les services publics, les villes et même les institutions financières. Ses recherches explorent la façon dont les milieux et les services peuvent mieux desservir les populations à risque d’exclusion, dont les personnes présentant une DI ou un TSA. Ce faisant, ses recherches visent l’inclusion et une plus grande participation citoyenne des personnes. Elle s’intéresse aussi aux transitions, particulièrement les transitions scolaires pour les élèves à risque ou ayant des besoins particuliers.

43_liliane-portelance

Liliane Portelance

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Professeure titulaire

Département des sciences de l'éducation

Liliane Portelance est professeure titulaire au Département des Sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Détentrice d’un Ph.D. en psychopédagogie de l’Université de Montréal, ses recherches actuelles portent sur la collaboration et la concertation pédagogique en contextes de stage et d’insertion professionnelle et sur la formation des formateurs de stagiaires. Elle est chercheure régulière du CRIFPE. Liliane Portelance est responsable de la recherche portant sur le soutien pédagogique à la formation des formateurs de stagiaires au Québec.

line-masse-1

Line Massé

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Professeure titulaire

Département de psychoéducation

Line Massé est professeure titulaire au département de psychoéducation de l’UQTR, détient un baccalauréat en orthopédagogie ainsi qu’une maîtrise et un doctorat en psychologie de l’éducation. Orthopédagogue et psychoéducatrice, elle a œuvré pendant plus de 15 ans comme enseignante, conseillère pédagogique en adaptation scolaire, consultante en éducation et professionnelle de recherche avant de devenir chercheuse. Ses travaux de recherche portent principalement sur les pratiques à l’égard des enfants ou les adolescents présentant des troubles de comportements extériorisés ou intériorisés, en particulier le développement le la validation de programmes d’intervention adressés aux jeunes, à leurs parents ou à leurs enseignants.

photo-lafontaine

Lizanne Lafontaine

Université du Québec en Outaouais (UQO)

Professeure titulaire

Département des sciences de l'éducation

Lizanne Lafontaine, Ph. D, est professeure titulaire à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) et responsable de l’Équipe de recherche en littératie et inclusion (ÉRLI). Ses recherches portent sur la didactique de l’oral et la littératie, notamment en milieu défavorisé. Elle a publié divers ouvrages didactiques portant sur l’enseignement de l’oral au primaire et au secondaire et codirigé des ouvrages portant sur la didactique de l’oral et la littératie. Elle est également membre du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE).

louise_sauve_vf

Louise Sauvé

TÉLUQ

Professeure titulaire

Département d'éducation

Louise Sauvé, Ph.D., est professeure titulaire en technologie éducative au Département Éducation de la Télé-université depuis 1982. En tant que présidente et directrice générale du Centre publique de recherche SAVIE, elle y dirige depuis 1994 des équipes multidisciplinaires et interinstitutionnelles pour lesquelles elle a obtenu des subventions et des contrats de recherche majeurs. Chercheure chevronnée, Dre Sauvé a obtenu de nombreux prix tout au long de sa carrière. Présente sur la scène nationale et internationale, elle a présenté plus de 300 communications et ateliers, rédigé une vingtaine de cours universitaires à distance, publié plus de180 compte rendus et articles dans des revues de calibre et dans six langues différentes, une soixantaine de rapports de recherche et 13 ouvrages/collectifs. Conceptrice de plus d’une quinzaine d’environnements d’apprentissage en ligne, ses domaines de recherche et d’expertise en formation à distance et sur l`inforoute touchent notamment la personnalisation des apprentissages tout au long de la vie, les systèmes personnalisés d’aide en ligne à l’apprentissage et à la persévérance, les jeux et les simulations, les méthodologies de conception d’environnements multimédias interactifs

luc-laberge-photo

Luc Laberge

Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Professeur associé

Département des sciences de la santé

Luc Laberge est titulaire d’un diplôme de doctorat en psychologie de l’Université de Montréal. Ses travaux de recherche à titre de chercheur principal ont été financés à hauteur de plus deux millions de dollars par le biais du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG), du Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQS), de l’Institut de recherche en santé et en sécurité du travail (IRSST), etc. Ses intérêts de recherche portent entre autres sur la conciliation études-travail, sur les effets de la privation de sommeil sur l’apprentissage des étudiants et sur la prévention de la fatigue et des accidents de travail chez les travailleurs de divers secteurs (aéronautique, minier, hospitalier, etc.). Il a publié près d’une centaine d’articles, de chapitres de livre et de communications scientifiques dans les domaines de la psychologie et des neurosciences. Il est également chercheur à ÉCOBES au Cégep de Jonquière, professeur associé au Département d’ophtalmologie et d’ORL de l’Université Laval et chercheur associé à l’Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas de l’Université McGill.

Projet associé

15_Garneau_Marc_Photo Web

Marc Garneau

Université de Sherbrooke

Professeur adjoint

Département de gestion de l'éducation et de la formation

Marc Garneau est professeur au Département de gestion de l’éducation et de la formation de l’Université de Sherbrooke.
Détenteur d’un doctorat en mesure et évaluation, M. Garneau cumule 18 années d’expériences à la direction d’établissements scolaires au primaire et au secondaire. Il est responsable des cours Insertion à la fonction de direction I et II du diplôme de 2e cycle en gestion de l’éducation, offerts à des directions et directions adjointes en insertion professionnelle.

marcelle-gingras-photo

Marcelle Gingras

Université de Sherbrooke

Professeure titulaire

Département d'orientation professionnelle

Marcelle Gingras détient un Baccalauréat en éducation et une Licence en orientation professionnelle (Université Laval), une maîtrise en Sciences de l’éducation (Université de Sherbrooke) et un doctorat en Mesure et évaluation (Université de Montréal). Elle est professeure au Département d’orientation professionnelle de l’Université de Sherbrooke depuis plus de 25 ans. Ses enseignements et travaux de recherche portent sur le développement de carrière des jeunes et adultes et sur les concepts d’approche orientante et d’entrepreneuriat. Elle s’intéresse particulièrement à la réalisation de projets orientants et entrepreneuriaux en situation authentique de pratique aux différents ordres d’enseignement (primaire, secondaire, collégial, universitaire) et auprès de diverses clientèles (élèves du régulier et en difficulté d’adaptation et d’apprentissage). Elle est co-auteure du livre Choix professionnel et développement de carrière : théories et recherches et de l’instrument de mesure Inventaire visuel d’intérêts professionnels. Elle est aussi conseillère d’orientation et membre du Collectif de recherche en counseling et développement de carrière (CRCDC) de l’Université de Sherbrooke.

9_marie-catherine-st-pierre

Marie-Catherine St-Pierre

Université Laval

Professeure titulaire

Département de réadaptation

Marie-Catherine St-Pierre est professeure agrégée à l’Université Laval depuis 2007 et orthophoniste depuis 15 ans. Son domaine d’expertise tant en clinique, en recherche qu’en enseignement concerne les troubles du langage oral/écrit à l’âge scolaire. Ayant à cœur le transfert des connaissances et le développement de pratiques guidées par les faits scientifiques, elle s'implique également dans la création de matériel et d'ouvrages cliniques. Un matériel d’intervention découlant de ses travaux de recherche en conscience morphologique est actuellement en élaboration.

19_giguere-marie-helene

Marie-Hélène Giguère

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeure

Département d’éducation et formation spécialisées

Marie-Hélène Giguère est professeure à l’Université du Québec à Montréal au Département d’éducation et formation spécialisées. Ses intérêts se portent, entre autres, sur le développement professionnel des enseignants en lecture et en écriture, particulièrement en lien avec la grammaire actuelle.

img_0114

Marjolaine St-Pierre

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeure honoraire

Département des sciences de l’éducation

Marjolaine St-Pierre, professeure honoraire de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), a travaillé durant plusieurs années à titre de professeure titulaire à la Faculté des sciences de l’éducation, au Département d’éducation et pédagogie. Elle assume actuellement à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal, les fonctions de professeure associée au Département de psychopédagogie et d’andragogie ainsi que de chargée de cours au Département d’administration et fondements de l’éducation. Spécialisée en gestion de l’éducation, détentrice d’un doctorat en éducation (Ph.D.), option administration scolaire, décerné par l’Université de Montréal, elle a assumé le développement et la direction des programmes en gestion de l’éducation au Département d’éducation et pédagogie de la Faculté des Sciences de l’éducation de l’UQAM de 2003 à 2012 tout en y assumant ses charges d’enseignement. De plus, de 1998 à 2003 à titre de professeure agrégée, elle a contribué au développement de ce champ à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et à l’Université du Québec en Outaouais (UQO). En tant que professeure-chercheure, elle est associée au CIRTA et membre l’équipe DÉFI ACCESSIBILITÉ (GDA de l’UdeM).
Durant sa carrière, elle a collaboré à plusieurs équipes de recherche et dirigé plusieurs étudiants aux niveaux du 2e et 3 cycles. Son programme de recherche couvre trois dimensions spécifiques en éducation : la formation des directions d’établissements scolaires, les processus de gestion en milieu scolaire via les modes institutionnalisés et virtuels de participation des différents acteurs scolaires et l’influence des groupes d’intérêts en éducation sur l’élaboration des politiques. Ses nombreuses publications et communications font état des résultats de ses recherches et ce, tant au niveau de la formation initiale et continue qu’au niveau de la compréhension des processus de gestion en éducation. Elle dispose d’une d’expertise au niveau international (Vietnâm, Cameroun, Cuba, France, Mexique et Italie). Elle est membre de nombreuses associations scientifiques et elle a assuré la présidence de la Section canadienne de l’Association Francophone Internationale de Recherche Scientifique en Éducation (AFIRSE) durant plusieurs années.

Projet associé

martine_leclerc_photo

Martine Leclerc

Université du Québec en Outaouais (UQO)

Professeure titulaire

Département des sciences de l’éducation

Martine Leclerc est professeure titulaire à l’Université du Québec en Outaouais où elle enseigne en administration scolaire. Ses domaines de recherche et d’expertise sont les communautés d’apprentissage professionnelles, l’inclusion scolaire, le leadership ainsi que la gestion axée sur la réussite scolaire. Elle a agi à titre de chercheuse sur plusieurs tables rondes d’experts et travaille régulièrement comme consultante pour plusieurs organisations scolaires. Au cours des ans, elle a créé un solide partenariat avec des chercheurs de différentes universités canadiennes mais également avec ceux de la Suisse, de Finlande et d’Israël, avec qui elle travaille principalement sur des projets portant sur les communautés d’apprentissage professionnelles. Martine Leclerc a offert des présentations dans toutes les provinces canadiennes et dans une dizaine de pays d’Europe. Elle a publié six livres ainsi que plus de 75 articles accessibles à la communauté internationale.

janosz

Michel Janosz

Université de Montréal

Professeur titulaire

École de psychoéducation

Après quelques années de pratiques comme psychoéducateur, M. Janosz obtient un doctorat de l¹université de Montréal en Sciences Humaines Appliquées (1994) et effectue un stage postdoctoral à l¹Université de Washington à Seattle (1995). Il est actuellement professeur titulaire et directeur de l¹École de Psychoéducation de l¹université de Montréal. Il dirige également le Groupe de recherche sur les environnements scolaires (GRES). Ses travaux portent sur les liens entre l¹expérience scolaire et l¹adaptation psychosociale des enfants et des adolescents. Il s¹intéresse aux causes et à la prévention de l¹abandon et de la violence scolaires, ainsi qu¹au déploiement des meilleures pratiques. Au cours des dix dernières années, il a écrit ou co-écrit une centaine de publications scientifiques et participé à plus d¹une centaine de communications scientifiques et professionnelles, nationales et internationales. Il est le concepteur du Questionnaire sur l¹environnement socioéducatif (QES) ainsi que de la Trousse d¹évaluation pour décrocheurs potentiels (TEDP).

Projets associés

29_monique-lhostie

Monique L'Hostie

Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Professeure

Département des sciences de l’éducation

Monique L’Hostie, Ph.D., est professeure et chercheure à l’Université du Québec à Chicoutimi dans le domaine de la formation pratique à l’enseignement. Depuis plusieurs années, elle participe activement à la formation de futurs enseignants en contexte de stage. Aux cycles supérieurs, à travers les cours qu’elle assume, elle contribue à la formation de chercheurs en éducation. Au plan de la recherche, elle s’intéresse à la formation continue des enseignants, plus particulièrement au développement de leur professionnalité en tant que formateurs de stagiaires. Elle a initié et réalisé plusieurs projets de recherche en collaboration avec les milieux scolaires de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et elle a accompagné sur une longue période plusieurs groupes de codéveloppement professionnel réunissant des enseignants. Elle est actuellement coordonnatrice pédagogique au bureau de la formation pratique à l’enseignement de l’UQAC.

photo-webnadia

Nadia Rousseau

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Professeure titulaire

Département des sciences de l'éducation

Nadia Rousseau, Ph. D., est titulaire d’un doctorat en psychopédagogie et d’une maîtrise en éducation spécialisée de l’Université de l’Alberta. Professeure en adaptation scolaire à l’Université du Québec à Trois-Rivières depuis 1998, elle a commencé sa carrière universitaire à l’Université de l’Alberta dans les domaines de la supervision de stages et de la pédagogie de l’inclusion scolaire. Titulaire de la Chaire de recherche Normand-Maurice, chercheuse régulière au Laboratoire international sur l’inclusion scolaire (LISIS) et collaboratrice au Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES), ses recherches portent sur l’expérience scolaire et la connaissance de soi des jeunes ayant des troubles d’apprentissage, la pédagogie inclusive de même que les facteurs clés favorisant la qualification et l’obtention d’un premier diplôme d’un plus grand nombre de jeunes ayant des difficultés scolaires importantes.

nancy-gaudreau-photo

Nancy Gaudreau

Université Laval

Professeure agrégée

Département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage

Détentrice d’un doctorat en psychopédagogie, Nancy Gaudreau est professeure en adaptation scolaire à l’Université Laval, chercheure à la Chaire de recherche sur la sécurité et la violence en milieu éducatif et au Laboratoire international sur l’inclusion scolaire (LISIS). Elle compte aussi plus de 15 années d’expérience en milieu scolaire à titre d’enseignante et de conseillère pédagogique en adaptation scolaire. Depuis 2010, elle s’implique activement au sein du Comité québécois pour les jeunes en difficulté de comportement (CQJDC) titre de membre du conseil d’administration et du comité des experts. Ses intérêts de recherche portent sur les croyances et les pratiques du personnel éducatif oeuvrant auprès des élèves présentant des difficultés comportementales. Auteure du programme de formation à la gestion positive des situations de classe (GPS), elle s’intéresse particulièrement à la formation continue du personnel scolaire et à l’inclusion scolaire des élèves présentant des troubles du comportement.

20_granger-nancy

Nancy Granger

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Professeur associée

Département des sciences de l’éducation

Nancy Granger est une enseignante du secondaire et professeure associée à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle participe à la formation des superviseurs de stage et accompagne des équipes-écoles dans leurs projets d’optimisation des services à l'élève au secteur régulier au secondaire. Le projet doctoral de Mme Granger visait à développer un dispositif d’accompagnement pour les enseignants désireux d’adapter leur pratique aux élèves à risque ou HDAA intégrés en classe ordinaire. Ses principales recherches portent notamment sur la fonction d’enseignant-ressource en contexte d’inclusion scolaire, mais aussi aux stratégies d’enseignement et d’apprentissage en lecture et en écriture dans les différentes disciplines.

15_lauzon-nancy_photo-web

Nancy Lauzon

Université de Sherbrooke

Professeure

Département de gestion de l'éducation et de la formation

Nancy Lauzon, professeure, Département de gestion de l'éducation et de la formation, Université de Sherbrooke; Ph.D. en administration, spécialisation en gestion des ressources humaines. Responsable du cours Gérer le personnel scolaire du diplôme de 2e cycle en gestion de l'éducation et du cours Analyse et projet de développement de la maîtrise en gestion de l’éducation - profil exécutif. Mme Lauzon dispense également les cours à la maîtrise en gestion de l'éducation - profil recherche.

dsc03484

Natasha Blanchet-Cohen

Université Concordia

Professeure agrégée

Département des sciences humaines appliquées

Natasha Blanchet Cohen est professeure agrégée au Département des sciences humaines appliquées de l’Université Concordia. Elle est directrice du programme de deuxième cycle du travail auprès de jeunes. Elle cumule plus de 18 ans d’expérience en recherche interculturelle appliquée dans les domaines de la participation et la protection des jeunes ainsi que l’évaluation évolutive. Elle s’intéresse particulièrement au renforcement de la relation enfant-famille-communauté-école auprès des enfants autochtones et immigrants. Elle a publié une trentaine d’article, écrit plusieurs guides, co-édité le livre Children’s Lives and Education in Cross-national Contexts: What Difference Could Rights Make?

lacelle_nathalie08_200x267

Nathalie Lacelle

l’Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeure

Département de didactique des langues

Nathalie Lacelle est professeure au Département de didactique des langues à l’Université du Québec à Montréal. Membre fondateur du Groupe de recherche en littératie médiatique multimodale (litmedmod.ca) en 2009, elle en est responsable depuis décembre 2012. Ses recherches portent sur le développement de compétences technologiques et multimodales intégrant celles de la littératie en contexte scolaire et extrascolaire. Elle se spécialise dans l’élaboration de dispositifs didactiques d’ensembles multimodaux (texte/hypertexte/hypermédia) et documente les processus d’écriture et de lecture numériques. Elle a publié une trentaine d’articles depuis 2010 et est coéditrice avec M. Lebrun et J.-F. Boutin de l'ouvrage La littératie médiatique multimodale paru en 2012. Elle a participé à la création de la revue Revue de recherches en littératie médiatique multimodale (r2lmm.ca) en janvier 2015. La R2LMM se veut un lieu de rassemblement des voix de toutes les disciplines qui s’intéressent à la multimodalité (combinaison d’écrits, d’images et de sons).

6c_trepanier_nathalie

Nathalie Trépanier

Université de Montréal

Professeure titulaire

Département de psychopédagogie et andragogie

Nathalie Trépanier, Ph.D. est professeure titulaire à l’Université de Montréal au département de psychopédagogie et andragogie de la faculté des sciences de l’éducation. Elle est également chercheure régulière au Laboratoire international sur l’inclusion scolaire (LISIS). Ses travaux de recherche et son enseignement portent sur les modèles de service en adaptation scolaire qui soutiennent l’intégration/inclusion scolaire, sur l’offre de services intégrés en contexte d’école communautaire (ou inclusive) ainsi que sur la compréhension des situations de handicap pédagogiques vécues par les élèves et, indirectement, par leurs enseignants. Le rôle et la place de l’orthopédagogue en contexte d’intégration/inclusion scolaire sont également au centre de ses intérêts professionnels.

Pascale Thériault

Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Professeure

Département des sciences de l'éducation

Projet associé

photo-p-collerette

Pierre Collerette

Université du Québec en Outaouais (UQO)

Professeur honoraire

Département des sciences administratives

Pierre Collerette est professeur honoraire en gestion à l’Université du Québec en Outaouais, où il a été professeur titulaire de 1980 à 2011. Il y a aussi assumé des fonctions de direction durant plus de 10 ans.
Ses recherches et son enseignement sont reliés surtout à la gestion du changement, aux pratiques de gestion efficaces et à l’évolution des organisations dans la conjoncture contemporaine. Il a publié des volumes, des articles et des vidéos sur ces thèmes.
Il s’intéresse plus spécialement aux problèmes de gestion de la transition, et il poursuit des travaux de recherche sur le sujet. Il s’intéresse à la question de l’efficacité des écoles depuis 2002. Au cours des dernières années, il s’est aussi penché sur le fonctionnement et la gouvernance des organisations en réseau. Il intervient comme consultant et conférencier au Canada et en Europe.

26_pierre-lapointe

Pierre Lapointe

Université de Montréal

Professeure titulaire

Département d’administration et fondements de l’éducation

Pierre Lapointe est professeur titulaire au département d’administration et fondements de l’éducation (DAFE) de la faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Spécialiste en évaluation institutionnelle, il enseigne l’administration de l’éducation dans le programme de formation initiale des directions d’établissement. Ses recherches récentes portent sur la planification stratégique, le fonctionnement des établissements et l’analyse du travail des directions d’établissement. Avant son entrée à l’université, il était conseiller-cadre à la Commission scolaire de Montréal. Actuellement, il dirige une recherche sur les pratiques professionnelles des directions et des enseignants dans le contexte de la mise en œuvre des politiques de gestion axée sur les résultats.

pierre_potvin2

Pierre Potvin

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Professeur associé

Département de psychoéducation

Psychoéducateur de profession, Pierre Potvin est détenteur d'un doctorat en psychopédagogie de l’Université Laval. Il est professeur associé au Département de psychoéducation de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et consultant en éducation et en psychoéducation. Auteur de nombreux articles scientifiques et professionnels et d’outils de soutien à l’intervention éducative et psychoéducative, il est coauteur de deux logiciels de dépistage des élèves à risque, pour le primaire et le secondaire. Pierre Potvin est membre émérite de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec (OPPQ) et membre honoraire du CTREQ.

photo-172

Rakia Laroui

Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Professeure agrégée

Secteur disciplinaire des sciences de l'éducation

Rakia Laroui est professeure à l’université du Québec à Rimouski (UQAR) au campus de Lévis. Elle est détentrice d’un doctorat en sciences de l’éducation de l’université Laval, option didactique du français. De 2012-2016, elle dirige le groupe institutionnel de recherche en éducation à l’UQAR (APPSO). Elle a été responsable de la maîtrise en éducation à l’UQAR, et assure des séminaires de méthodologie de recherche aussi bien à la maîtrise qu’au doctorat réseau en éducation. Elle est vice- présidente du conseil du statut de la femme du gouvernement du Québec. Elle est chevalière de l’ordre national du Québec.

7b_ruth_phillion

Ruth Philion

Université du Québec en Outaouais (UQO)

Professeure

Département des sciences de l’éducation

Ruth Philion est professeure en adaptation scolaire à l’Université du Québec en Outaouais et chercheuse associée à la Chaire interdisciplinaire de recherche en littératie et Inclusion – Pavillon du Parc. Elle conduit diverses recherches sur l’accompagnement d’équipes enseignantes qui souhaitent développer leurs connaissances et leurs compétences relativement à l’accompagnement des élèves qui présentent des difficultés en littératie. Dans la conduite de ses recherches, sur le plan méthodologique, elle peut compter sur une expertise dans l’utilisation des dispositifs collaboratifs en gestion du changement en éducation.
Ayant travaillé pendant 20 ans à accompagner les étudiants en situation de handicap en contexte postsecondaire, elle dirige aussi des travaux de recherche sur la persévérance scolaire, la différenciation pédagogique et l’inclusion de ces étudiants, plus particulièrement ceux aux prises avec des troubles d’apprentissage ou des problèmes de santé mentale.

sergel

Serge J. Larivée

Université de Montréal

Professeur titulaire

Département de psychopédagogie et d'andragogie

Serge J. Larivée est vice-doyen aux études supérieures et à la recherche à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal et professeur titulaire au Département de psychopédagogie et d’andragogie. Il détient un doctorat en éducation de l’Université du Québec à Montréal avec une spécialisation en prévention et en intervention éducative au préscolaire.

Avant de joindre les rangs universitaires, le professeur Larivée a œuvré dans les milieux scolaires au primaire durant quinze ans. Il a enseigné durant neuf années en adaptation scolaire auprès d’élèves ayant des difficultés graves d’apprentissage ainsi que d’élèves ayant des troubles du langage. Il a par la suite occupé un poste de direction au sein d’écoles primaires durant six années.

Le professeur Larivée a amorcé sa carrière universitaire en 2001 à l’Université de Montréal. Ses travaux portent principalement sur les relations école-famille-communauté puis, secondairement, sur l’intervention éducative au préscolaire.

photo_stephane_allaire

Stéphane Allaire

Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Doyen

Décanat de la recherche et de la création

Stéphane Allaire, Ph.D., a été embauché en tant que professeur en pratiques éducatives à l’Université du Québec à Chicoutimi. Il est chercheur associé au CEFRIO et au CRIRES ainsi que membre du réseau PÉRISCOPE. Ses activités d’enseignement concernent principalement l’intervention éducative et la formation pratique des futurs enseignants. Ses intérêts de recherche concernent notamment les communautés d’apprenants en réseau, l’environnement d’apprentissage des écoles rurales ainsi que le développement de l’écriture à l’aide des technologies de collaboration. Il a été directeur du Consortium régional de recherche en éducation et rédacteur francophone de la Revue canadienne de l’éducation. Il est présentement doyen de la recherche et de la création.

Projet associé

stephane-martineau

Stéphane Martineau

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Professeur titulaire

Département des sciences de l'éducation

Formé en anthropologie, en sociologie et en psychopédagogie, Stéphane Martineau mène des recherches sur le travail enseignant, notamment sur les débuts de la carrière en enseignement, sur le développement professionnel et sur les compétences et les savoirs pédagogiques ainsi que sur les fondements de l’éducation par exemple, sur l’histoire des idées pédagogiques.

Projet associé

5c_suzanne-guillemette_photo-web

Suzanne Guillemette

Université de Sherbrooke

Professeure agrégée

Département de gestion de l'éducation et de la formation

Présentement professeure agrégée à l’Université de Sherbrooke, Suzanne Guillemette œuvre dans le domaine de l’éducation depuis plus de 25 ans. Ses préoccupations actuelles portent sur le développement professionnel qui privilégie un dispositif d’accompagnement dynamique et différencié, mettant en perspective la richesse de l’hétérogénéité des milieux, des élèves et des intervenants scolaires. Elle accompagne plus particulièrement, les directions d’établissement ainsi que les conseillères et conseillers pédagogiques qui sont appelés à collaborer et à coopérer dans une perspective de compétences conjuguées.

sylvie-barma

Sylvie Barma

Université Laval

Professeure agrégée

Département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage

Sylvie Barma est professeure agrégée en didactique des sciences. Après une longue expérience comme enseignante au secondaire, elle a participé à la rédaction des programmes québécois. Ses recherches se centrent sur la dimension contextuelle et systémique de l’innovation pédagogique en enseignement des sciences. L’originalité de ses travaux réside dans la mise à contribution de la troisième génération de la théorie de l’activité et son principe de Expansive learning qui prend place lors de la résolution de tensions en réponse à un besoin donné alors qu’un nouvel outil, tel un programmes d’études, est introduit dans le milieu scolaire. En théorie de l’activité, l’expertise de Mme Barma est reconnue par les membres du CRIRES et elle a développé un cours gradué. Elle fut professeure invitée à l’Université d’Helsinki et a eu l’occasion d’approfondir la méthodologie du Laboratoire du Changement qu’elle met à profit dans ses recherches.

sylvie-fontaine-photo

Sylvie Fontaine

Université du Québec en Outaouais (UQO)

Professeure titulaire

Département des sciences de l'éducation

Sylvie Fontaine travaille à l’Université du Québec en Outaouais depuis plus de 12 ans. Elle y enseigne les cours Évaluation des apprentissages, Introduction à la recherche (1er cycle), Problématique de recherche en éducation (2e cycle) et les séminaires de doctorat. Elle a assumé la direction des programmes de premier cycle (2012-2015) et de 2e cycle (2006-2008) au département des sciences de l’éducation. Ses plus récentes recherches ont été réalisées dans une approche d’accompagnement du personnel scolaire, les communautés d’apprentissage professionnelles, dans le domaine de l’évaluation. Ses recherches lui ont permis de développer une expertise dans l’utilisation d’un modèle d’évaluation adapté à la formation continue (Guskey, 2000) afin d’évaluer les retombées des formations proposées au personnel scolaire. Elle collabore également à un partenariat à l’échelle québécoise sur la thématique de la fraude académique, notamment le plagiat et la tricherie.

44_viola_sylvie

Sylvie Viola

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeure

Département de didactique

Sylvie Viola est professeure au département de didactique et directrice du bureau de formation pratique. Dans le cadre de ces cours, elle enseigne les modèles d’apprentissage et d’enseignement ainsi que le portfolio de développement professionnel. De même, elle a développé un modèle de supervision pédagogique fondé sur le questionnement interactif. Ses intérêts de recherche portent sur la didactique professionnelle, le profil motivationnel des étudiants en formation initiale des maîtres en lien avec les compétences à l’oral, les dispositifs et les démarches d’accompagnement facilitant le transfert des savoirs dans la pratique.

_MRP1584

Valerie Peters

Université Laval

Professeure titulaire

Faculté de musique

Valerie Peters est professeure à la faculté de musique de l’Université Laval après avoir été enseignante de musique au secondaire pendant plusieurs années. Elle est responsable des cours de didactique de la musique au secondaire depuis 2004, directrice de programme du Baccalauréat en enseignement de la musique (BEMU) depuis 2014, chercheuse au MODAL Research Group et membre régulier de l'OICRM (l'Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique), ses activités de recherche incluent entre autres : comprendre l’apprentissage artistique et l’engagement artistique des adolescents à l’ère du numérique (subvention, CRSH, 5 ans); Recherche collaborative sur les conditions de travail, les savoirs et les pratiques des enseignants de musique au Québec (subventions, OICRM, CMEA, CRSH institutionnelle); et Implementation of a Knowledge Mobilization Plan for a Community Music Organization (Fonds de soutien à l’innovation sociale, Université Laval).

Projet associé

vincent-richard

Vincent Richard

Université Laval

Professeur

Département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage

Vincent Richard est professeur à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval et chercheur régulier au Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) et membre de l’institut Hydro-Québec en environnement, développement et société (EDS). Son expertise en recherche se développe autour de la question du rapport entre les sciences et la société. Il s’intéresse particulièrement aux conceptions des sciences en enseignement des sciences et des technosciences (S&T) et développe une réflexion sur la nécessité de situer l’enseignement des S&T dans une perspective de développement durable. Il s’intéresse aussi à la pratique enseignante et explore les enjeux liés à l’utilisation de technologies éducatives en enseignement des sciences (par exemple, la robotique éducative). Il intervient en formation initiale des étudiants au baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire à l’Université Laval.

virginie-martel-photo

Virginie Martel

Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Professeure

Secteur disciplinaire des sciences de l'éducation

Virginie Martel est professeure en didactique des sciences humaines (géographie, histoire et éducation à la citoyenneté) à l’UQAR (campus de Lévis). Elle a co-fondé le LIMIER (www.lelimier.com), un regroupement de recherche sur la littératie illustrée. Elle s’intéresse aux questions didactiques liées à la lecture dans les disciplines des sciences humaines au primaire et au secondaire et aux différents supports d’apprentissage (dont les supports multimodaux) permettant l’acquisition de connaissances et le développement de la littératie critique.

18_yamina-bouchamma

Yamina Bouchamma

Université Laval

Professeure titulaire

Département des fondements et pratiques en éducation

Yamina Bouchamma est professeure titulaire à l’Université Laval. Ses travaux portent sur la supervision pédagogique, les écoles efficaces, l’accompagnement des enseignants et des directions d’écoles par les communautés d’apprentissage professionnelle et de pratique (CAPP), la réussite scolaire, la gestion dans la diversité et l’interculturel.

Projet associé