À propos Équipe Nous joindre Menu Recherche

Historique du Réseau

ctreq-reseau-quebecois-sur-la-litteratie-logo-19983

Création du Groupe de travail sur la mobilisation des connaissances en éducation

En 2011, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et l’Association des doyens, doyennes et directeurs, directrices pour l’étude et la recherche en éducation au Québec (ADEREQ) ont initié un groupe de travail sur la mobilisation des connaissances en éducation, réunissant principalement des acteurs de la recherche, afin de réfléchir au transfert de connaissances en éducation. Une consultation ciblée sur le transfert de connaissances avait alors été effectuée par le CTREQ à la demande du Ministère afin d’en savoir davantage à propos d’expériences de transfert menées dans les milieux.

Tenue du 1er symposium sur le transfert de connaissances en éducation

À la suite de cette consultation, le 1er Symposium sur le transfert des connaissances en éducation a eu lieu en décembre 2011 afin de permettre le partage d’expériences. Lors de la clôture de ce dernier, le ministère de l’Éducation a mandaté le CTREQ, compte tenu de sa mission, afin de mettre sur pied et d’animer un comité de concertation pour le transfert des connaissances en éducation.

Création du Comité de concertation pour le transfert de connaissances en éducation

Le Comité de concertation pour le transfert de connaissances en éducation a tenu sa première réunion en 2012. Dans son plan d’action faisant suite à la tenue du 2e Symposium, tenu en février 2014, le comité de concertation considérait la création d’un réseau québécois de littératie comme une des avenues potentielles pour le développement de zones de collaboration et de convergence.

Mise sur pied d’un comité restreint en vue de la création du Réseau « littératie »

Un comité restreint responsable de faire avancer la réflexion à ce propos a vu le jour à la suite d’un dîner d’échange tenu lors du colloque « La littératie sous toutes ses formes» dans le cadre du Congrès de l’ACFAS de mai 2014.

Tenue de deux rencontres de réflexion

Le comité restreint a par la suite organisé une première rencontre de réflexion le 8 mai 2015, suivie d’une deuxième, le 13 mai 2016. Ces deux rencontres qui réunissaient des acteurs de la recherche, du terrain, de la liaison et du transfert ont permis d’échanger sur une définition de la littératie ainsi que sur la mission et le fonctionnement du réseau. Ces deux rencontres ont été rendues possibles grâce au soutien financier du Fonds québécois de recherche – Société et culture (FRQSC).

 

Revenir à la page du Réseau québécois de recherche et de transfert en littératie.