Le plaisir d’écrire, ça se prépare!

19 juin 2018

Une nouvelle synthèse est maintenant disponible sur le site Web du CTREQ! Il s’agit d’un outil à l’attention des membres du personnel des écoles qui désirent mieux accompagner les enfants dans leur découverte de l’écrit.

Produit dans le cadre du projet Graphomotricité : Le plaisir d’écrire, ça se prépare!, cet état des connaissances met en relief des faits émanant de travaux de recherche sur le développement des habiletés graphomotrices au préscolaire et au premier cycle du primaire. Les enseignants peuvent y trouver des réponses à leurs questions par rapport aux pratiques pédagogiques qui préparent les élèves à l’apprentissage formel du geste d’écriture.

Augmenter la réussite en écriture

Le projet Graphomotricité : Le plaisir d’écrire, ça se prépare! a permis à des enseignantes du préscolaire, à des orthopédagogues, à des conseillers pédagogiques et à des directions d’école de connaitre des pratiques pédagogiques identifiées par la recherche afin de mieux soutenir les élèves dans le développement de leurs habiletés graphomotrices et ainsi, augmenter leur réussite en écriture.

Au cours des deux dernières années, les intervenants scolaires participant au projet ont bénéficié de rencontres sous forme de communautés de pratique (CoP). Ces rencontres étaient animées par une ressource régionale et par une ergothérapeute en milieu scolaire, avec la collaboration de deux chercheuses, soit Marie France Morin, professeure au Département de l’éducation de l’Université de Sherbrooke, et de Noémi Cantin, professeure au Département d’ergothérapie de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Des résultats remarquables

Le projet Graphomotricité : Le plaisir de lire, ça se prépare!  a obtenu d’excellents résultats qui touchent autant les enseignantes que les élèves. Les enseignantes de la CoP ont entre autres :

  • bonifié leurs activités visant le développement des habiletés sensorimotrices;
  • ajouté une dimension multisensorielle à leurs pratiques d’enseignement de la graphomotricité;
  • augmenté et diversifié les contextes signifiants d’éveil au geste d’écriture.

Des gains significatifs, tant en qualité qu’en vitesse d’écriture, ont également été mesurés chez les 210 élèves qui ont participé au projet. Les résultats partiellement analysés des groupes témoins de l’année en cours semblent montrer de meilleures habiletés graphomotrices chez les élèves du projet. Les élèves qui présentaient des fragilités ont particulièrement profité des nouvelles pratiques de classe, ainsi que des échanges sur les pratiques de différenciation efficaces faits en CoP. Ces gains sont non négligeables, considérant que les études ont montré un lien entre les habiletés graphomotrices et les capacités orthographiques et rédactionnelles des élèves du primaire.

Un projet loin d’être terminé

En plus de la synthèse, de nombreux outils sont en cours d’élaboration. Une trousse d’animation d’une CoP sur la graphomotricité, des capsules vidéo sur le transfert de connaissances et sur des exemples de pratiques de classe, des outils d’animation ainsi que des supports pédagogiques développés au cours du projet seront bientôt disponibles. Les habiletés graphomotrices des élèves vous préoccupent ? Restez à l’affut!

Les collaborateurs du projet

Démarré en septembre 2016, le projet Graphomotricité : Le plaisir d’écrire, ça se prépare! est une réalisation de la ressource régionale en déficience motrice du Service régional de soutien et d’expertise. Il a été réalisé en collaboration avec le CTREQ, des chercheuses associées et des commissions scolaires de la région de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches.

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email