Modèle PCR : Favoriser l’entrepreneuriat éducatif chez les Premières Nations

Le modèle d’entrepreneuriat éducatif PCR (Persévérance + Compétences = Réussite) a vu le jour en 2006 à l’école secondaire Amik-Wiche de Lac-Simon. Il a été développé par Patrick Binette, un enseignant de l’école.

D’abord implanté en 5e secondaire, le modèle a ensuite été adapté pour les élèves du programme d’adaptation scolaire. Le Modèle PCR a rapidement suscité l’intérêt d’autres communautés en donnant des résultats au-delà des espérances, notamment l’augmentation considérable du taux de diplomation.

En 2010, seulement 10 % des élèves poursuivaient des études post-secondaires. En 2015, plus de 57 % des élèves du 5e secondaire ont entamé des études postsecondaires.

En 2014, l’école secondaire Nikanik de Wemotaci a intégré le Modèle PCR à son programme d’adaptation scolaire en l’adaptant aux particularités de sa communauté. Plusieurs autres communautés autochtones souhaitent elles aussi implanter le Modèle PCR dans leur école secondaire.

Des fiches d’information pour soutenir la mise en place du Modèle PCR

Pour faciliter l’implantation et l’adaptation du modèle PCR dans les écoles secondaires de communautés autochtones, le CTREQ a produit des fiches d’information proposant une démarche pour la mise en place du modèle, accompagnée d’exemples concrets, de conseils pratiques et d’outils faciles d’accès et d’utilisation.

Disponibles sur le site PSJA, ces fiches visent, d’une part, à présenter le modèle PCR et, d’autre part, à proposer une démarche pour l’implanter dans un établissement scolaire. Elles s’adressent aux directions d’école, au personnel scolaire et aux représentants de la communauté intéressés à implanter le Modèle PCR dans les écoles de leur communauté.

Partager sur les réseaux sociaux
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone