Assistant intelligent à l’initiation de la lecture

Pour de nombreux apprenants, l’apprentissage de la lecture est un défi de taille. Pour les partenaires du projet Assistant intelligent à l’initiation à la lecture, prévenir l’aggravation des difficultés d’initiation à la lecture est une priorité. C’est grâce à la mise à profit de l’intelligence artificielle (IA) et à la fusion de la technologie sous-jacente à deux applications éducatives existantes qu’émergera Lecture+, une nouvelle application Web qui réduira la nocivité de deux obstacles importants à l’initiation à la lecture, c’est-à-dire l’instabilité des correspondances et de la prononciation.

La collaboration pour la lecture!

Grâce à l’appui financier du ministère de l’Économie et de l’Innovation et des Fonds Émilie-Bordeleau, le projet Assistant intelligent à l’initiation à la lecture réunit une équipe dynamique avec des expertises complémentaires. Coordonnée par une conseillère du CTREQ, cette équipe est formée de :

  • Un ingénieur en génie informatique
  • Un étudiant en génie informatique
  • Une étudiante en didactique
  • Un professeur retraité du Groupe DÉFI Accessibilité
  • Une professionnelle retraitée du milieu scolaire

Ensemble, ils construisent l’interface et la programmation de l’application, tout en mettant de l’avant des concepts orthopédagogiques et didactiques liés à l’apprentissage de la lecture. Cette nouvelle application Web s’intitulera Lecture+ et offrira un portail pour les professionnels et pour les apprenants.

Comment cela fonctionne avec l’IA?

Les professionnels créeront un compte pour leurs apprenants qui éprouvent des difficultés d’initiation à la lecture. Les apprenants commenceront leur parcours avec un court tutoriel pour s’approprier le site et ses fonctionnalités. Ils feront ensuite une première lecture de mots à voix haute qui sera captée par le système de reconnaissance vocale. Le module d’intelligence artificielle utilisera les données inscrites par le professionnel et les résultats de cette première lecture pour déterminer des listes de mots, de groupes de mots, de phrases ou de textes à pratiquer. De plus, l’IA modulera l’intensité du soutien phonétique et le degré d’estompage des lettres muettes à offrir à l’apprenant. Au fur et à mesure qu’il progressera, le module d’IA interprétera les données récoltées, générera d’autres textes appropriés et en fonction des lectures réussies, retirera progressivement le soutien phonétique et l’estompage des lettres muettes. Le professionnel pourra toujours apporter des précisions au profil de leurs apprenants manuellement.

L’expérience offerte par Lecture+ vise à:

  • Améliorer la lecture des graphèmes complexes (ex : eau, au, ault, aut, pour le son o)
  • Bien reconnaitre les lettres muettes afin de ne pas les prononcer.

L’application aura rempli sa mission lorsqu’une lecture adéquate sera atteinte sans soutien phonétique et sans estompage des lettres muettes.