Projet

FabLab Onaki et Nomade: une voie d’avenir novatrice pour les jeunes Autochtones

Éducation des adultes

Formation professionnelle

Post secondaire

Secondaire

Le Centre d’Innovation des Premiers Peuples (CIPP) a mis sur pied le premier FabLab autochtone au Canada. Concept né au Massachusetts Institute of Technology (MIT), un FabLab est un espace qui offre la possibilité d’explorer différentes avenues de création et de fabrication grâce à la mise à disposition d’un lieu et de moyens modernes (imprimante 3D, ordinateurs, fraiseuse, etc.). Le CIPP a pris ce concept bien ancré dans le 21e siècle et lui a uni un volet culturel et traditionnel pour offrir aux jeunes Autochtones la possibilité de se projeter dans l’avenir, tout en renouant avec leurs racines. Le CTREQ est fier de s’être joint au CIPP pour créer un guide et des affiches pour présenter leur FabLab Onaki et Nomade.

Le Fablab Onaki

À la base, le Fablab Onaki, situé à Gatineau, est un atelier de fabrication qui met à la disposition de ses utilisateurs des machines-outils pilotées par des ordinateurs, des outils traditionnels et le savoir-faire nécessaire pour les accompagner dans l’élaboration de divers projets.

Mais ce n’est pas tout, le FabLab Onaki propose un projet sur cinq mois, incluant quatre mois de formation suivis d’un mois de stage en entreprise. Les participants, des Autochtones âgés de 15 à 30 ans, participent à plusieurs activités qui unissent les volets culturel et numérique. L’équipe d’instructeurs et d’assistants-instructeurs, en majorité d’anciens participants autochtones, forme les participants à l’utilisation des outils afin qu’ils puissent concevoir et fabriquer des œuvres et des objets divers pour exprimer leur créativité, pour faire valoir leur potentiel ou pour répondre à un besoin de leur communauté.

« Les FabLabs misent sur l’ouverture au-delà des cultures, des âges et des statuts sociaux. Ce que nous remarquons d’étonnant, c’est que pour nos participants, le FabLab Onaki permet surtout une ouverture sur soi, sur sa propre identité de jeune Autochtone au 21e siècle. »

Marco Bacon, cofondateur du CIPP

Le CTREQ est fier d’avoir pu accompagner le CIPP dans la documentation de ce projet structurant d’innovation sociale qui utilise la technologie pour faire entrer les jeunes Autochtones dans l’ère du numérique, en plus de leur permettre de vivre des succès dans un espace de création à leur image.

Le Fablab Nomade

Pour joindre des communautés plus éloignées, le CIPP a aussi mis sur pied le Fablab Nomade. En effectuant de courts séjours de six semaines directement dans les communautés, le Fablab Nomade suscite l’intérêt des jeunes Autochtones envers les possibilités infinies qu’offre la filière numérique.

La création du Fablab Nomade permet de multiplier l’impact socioéconomique du Fablab Onaki puisque ceux qui se sentent interpellés par cette approche pourront parfaire leur formation au Fablab Onaki.

Le Centre d’Innovation des Premiers Peuples

Le Centre d’Innovation des Premiers Peuples (CIPP) est un organisme de référence qui appuie des initiatives sociales innovantes où les Autochtones et les Allochtones collaborent pour mettre de l’avant et en action le plein potentiel des Premiers Peuples, dans un contexte de réconciliation authentique et durable. La mission du CIPP est de contribuer à stimuler et à appuyer l’innovation sociale et technologique auprès et avec les Autochtones vivant tant en ville que dans les communautés, et ce, dans un contexte de valorisation de la fierté identitaire. Le CIPP possède des valeurs fondamentales sur lesquelles il s’appuie dans la poursuite de ses orientations stratégiques : l’innovation, la fierté identitaire et la mixité socioculturelle.

Document(s) lié(s)

FabLab Onaki- Conseil bande

Télécharger le document

FabLab Onaki- Bailleurs de fonds

Télécharger le document

Partenaires

Centre d’innovation des Premiers Peuples

Offre de service CTREQ associé à ce projet

Soutien aux initiatives

Nous sommes en mesure de joindre nos forces à celles de votre équipe pour soutenir vos initiatives en démarrage ou déjà en cours.
En savoir plus

Projets similaires

Groupe de travail sur les rôles, responsabilités et enjeux du transfert de connaissances en éducation

Le Groupe de travail sur les rôles, responsabilités et enjeux du transfert de connaissances en éducation a comme mandat de préciser les rôles et les responsabilités des acteurs en cette matière, les compétences nécessaires pour accomplir ces rôles et les conditions pour en faciliter l’actualisation. Le groupe a aussi le mandat de déterminer les enjeux du transfert de connaissances en éducation sur les plans organisationnels, pédagogiques et politiques.
En savoir plus

Un document de référence pour optimiser moozoom: plateforme dédiée au développement des compétences socio-émotionnelles!

Pour une meilleure maîtrise des compétences socio-émotionnelles : voici les leçons tirées d’une mise à l’essai de la plateforme moozoom dans des écoles primaires du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe. Cette plateforme est basée sur une approche d’enseignement explicite et qui utilise des vidéos tournées par les jeunes et pour des jeunes!
En savoir plus

Mettre la table pour l’avenir

« Mettre la table pour l’avenir » est un projet de deux ans pour sensibiliser les jeunes adultes de 16 à 25 ans en matière de littératie alimentaire. Résultat attendu: un matériel pédagogique adapté aux jeunes ayant pour but de les aider à faire des choix éclairés en alimentation!
En savoir plus