Projet

Une image pour mille réussites

Primaire

Secondaire

Les avantages du partenariat entre chercheurs et enseignants en éducation sont nombreux. Une fois que cette collaboration est installée, tous sont gagnants : les élèves réussissent mieux, les enseignants questionnent leurs pratiques et les chercheurs font avancer la science. Il s'agit de partenariats gagnants, comme on peut le constater dans cette capsule vidéo.

Le CTREQ a mis à profit son expertise en transfert de connaissances et en diffusion pour favoriser la mise en valeur de cinq expériences inspirantes présentées lors du 3e Symposium sur le transfert de connaissances en éducation, tenu le 19 avril 2016. Chaque expérience est présentée par deux capsules vidéo, une sur le projet de recherche et une autre sur la collaboration établie dans le cadre du projet, et par deux articles résumant les faits saillants à retenir.

Objectifs 

  • Favoriser la réflexion pour l’utilisation des connaissances issues de la recherche dans différents milieux de pratique.
  • Stimuler l’implantation de savoirs théoriques et de savoirs d’expériences, en fournissant des outils adaptés et concis.

Découvrez les vidéos derrière cette capsule promotionnelle!

Un exemple de collaboration interprofessionnelle pour un tutorat inspiré

La collaboration entre les acteurs de la recherche et de la pratique de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries a permis de s’attaquer à la prévention du décrochage scolaire. Ensemble, ils ont mené un projet visant à développer un cadre de référence sur le tutorat au primaire et au secondaire grâce au programme Check & Connect.

Il faut être patient dans la mise en place d’une telle équipe collaborative, disent les participants qui constatent toutefois l’importance de cette collaboration pour l’amélioration du tutorat et soulignent ses nombreux bénéfices dans la vidéo suivante.

ÉQUIPE

  • Kim Beaulieu
  • Marie-Josée Bibeau
  • Patricia Charest
  • André Guérard
  • Stéphanie Hautot
  • Chantal Ibrahim
  • Marilou Maheux
  • Michel Robert

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE PROJET DE RECHERCHE

Enseigner explicitement les stratégies de compréhension des textes courants

Malgré un enseignement direct et explicite de stratégies de compréhension de lecture en 6e année, les élèves ne réinvestissent pas leurs apprentissages lorsqu’ils arrivent en 1re année du secondaire (Turcotte, 2009).

Ce projet de recherche, mené par une équipe de l’UQAM auprès d’une vingtaine d’enseignants du primaire et de leurs élèves, propose aux enseignants du primaire un modèle d’enseignement explicite de stratégies de lecture, jugé efficace particulièrement en milieu défavorisé.

ÉQUIPE

  • Marie-Hélène Giguère
  • Marie-Julie Godbout
  • Hélène Kabis
  • Catherine Turcotte

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE PROJET DE RECHERCHE

Le développement de la pensée algébrique chez les élèves: un exemple inspirant de la collaboration chercheurs-praticiens

Des chercheurs en didactique des mathématiques de l’Université Laval et de l’Université de Sherbrooke ont mené un projet de recherche en collaboration avec des conseillers pédagogiques et des enseignants de la Commission scolaire de la Capitale en vue d’accompagner ces derniers afin qu’ils intègrent dans leur pratique un enseignement visant le développement de la pensée algébrique chez les élèves dès le primaire.

Comme on peut le constater dans la vidéo qui suit, l’instauration d’un climat de collaboration exige du temps, mais cela permet surtout de susciter une pratique réflexive et d’observation, autant chez les enseignants que chez les chercheurs.

ÉQUIPE

  • Martin Baril
  • Izabella Oliveira
  • Hassane Squalli

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE PROJET DE RECHERCHE

Accompagner les enseignants du secondaire pour favoriser l’engagement et la réussite des élèves

Le développement professionnel des enseignants peut agir comme un levier pour favoriser l’engagement et la réussite des élèves. Le suivi CLASS, réalisée par des chercheuses de l’Université de Sherbrooke en collaboration avec la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, offre aux enseignants l’opportunité d’être accompagnés par des collègues et des partenaires universitaires par le biais de captations vidéographiques et d’analyse des pratiques.

Les participants ont noté un virage vers un discours plus pédagogique dans l’école, une amélioration du sentiment d’auto-efficacité personnel et une amélioration du regard critique sur ses pratiques. Le suivi CLASS a aussi multiplié les manifestations de collaboration et de discussions au sein de l’équipe-école.

ÉQUIPE

  • Lyne Deslauriers
  • Hélène Jacob
  • Anne Lessard
  • Isabelle Mailloux
  • Chantal Poulin
  • Marie-Eve Ross

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE PROJET DE RECHERCHE

Projet « Regard neuf » : la collaboration pour prévenir les écarts de conduite chez les élèves du primaire

Menée par une équipe de l’Université Laval, en collaboration avec la Commission scolaire des Premières-Seigneuries, le projet « Et si nous jetions un regard neuf sur nos pratiques » visait à former et à accompagner l’ensemble du personnel éducatif d’une équipe-école dans l’appropriation et la mise en œuvre de pratiques d’interventions ayant pour but prévenir la violence et de gérer efficacement les comportements difficiles des élèves.

Les participants à ce projet de recherche soulignent que l’alignement de l’ensemble du personnel vers une nouvelle philosophie représente un défi considérable. On reconnait toutefois que les bénéfices sont tangibles pour tous. En effet, à la suite des activités de formation en accompagnement ayant mené à l’adoption de nouvelles pratiques de prévention et d’intervention, les résultats de la recherche témoignent d’une adoption de stratégies proactives d’intervention, d’une réduction du stress et d’une plus grande ouverture du personnel à l’égard des élèves présentant des difficultés comportementales.

ÉQUIPE

  • Nancy Gaudreau
  • Mélanie Racine
  • Vincent Bernier
  • Simon Descôteaux

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE PROJET DE RECHERCHE

Projets similaires

Les Cerfs-volants de la petite enfance

Le projet « Les Cerfs-volants de la petite enfance » a pour but d’implanter les services de bénévolat du mouvement des Aidants scolaires dans les milieux de la petite enfance, c’est-à-dire les maternelles 4 et 5 ans et les centres de la petite enfance (CPE). Cette aide supplémentaire pourra grandement contribuer au bien-être des enfants et diminuer la charge de travail des intervenants. Une meilleure structuration du bénévolat aidera le personnel des établissements à tirer profit de tous les bénéfices de cette implication et à développer une culture du bénévolat au sein des établissements.
En savoir plus

Le projet Petapan : des services et des pratiques pour soutenir la réussite éducative des élèves autochtones en milieu urbain

Le projet Petapan a été réalisé dans le but de développer des pratiques éducatives novatrices qui répondent aux besoins des élèves autochtones en milieu urbain, et ce, dans un esprit de compréhension et de partage entre l’ensemble des partenaires. Le CTREQ est fier d’avoir collaboré avec les partenaires du projet Petapan pour la conception d’outils de transfert qui mettent de l’avant certains contenus clés du rapport de recherche du projet.
En savoir plus

Comment tirer le meilleur des résultats de la recherche collégiale ​ afin d’améliorer la réussite éducative​

Afin d’améliorer la réussite éducative à cet ordre d’enseignement, le projet vise à concevoir un cadre de cohérence pour tirer le meilleur des résultats de la recherche collégiale. Ainsi, au terme du projet, chaque établissement participant pourra élaborer sa propre stratégie institutionnelle d’exploitation et de valorisation de la recherche collégiale en s’appuyant sur un modèle exhaustif, qui met de l’avant la cohérence systémique.
En savoir plus