Chantier pour l’amélioration des pratiques collaboratives en éducation scientifique et technologique

Ce chantier vise l’amélioration des pratiques propices au développement d’une culture scientifique et technologique.

Un chantier pour accentuer les pratiques de collaboration en éducation scientifique au Québec

En 2011, le CTREQ a mis sur pied un groupe de travail multisectoriel misant sur la recherche, l’expérience terrain et le transfert afin de faciliter la collaboration en vue d’accroître le développement de la culture scientifique des jeunes. Ainsi est né le Chantier pour l’amélioration des pratiques collaboratives en éducation scientifique et technologique qui regroupe plus d’une quinzaine de membres issus d’organismes scolaires, de culture scientifique et de recherche de plusieurs régions du Québec. Ce chantier rassemble des intervenants du terrain, ainsi que des chercheurs d’établissements universitaires et collégiaux.

Les membres du Chantier sont identifiés dans la section ÉQUIPE à droite.

Le Chantier s’intéresse particulièrement à la complémentarité entre les milieux formels (scolaires) et informels (organismes de culture scientifique) en éducation scientifique et technologique. Différentes activités sont prévues telles que : la recension d’écrits, la tenue d’événements de concertation, la définition de la problématique, la réalisation de projets de recherche collaboratifs et la mise en œuvre d’activités de transferts ciblés.

historique - Chantier

Objectif

Développer les pratiques de collaboration des acteurs de l’éducation scientifique au Québec dans le but de hausser la culture scientifique et technologique des jeunes Québécois et, éventuellement, de la population en général.

Axes

La CONCERTATION DES ACTEURS DE L’ÉDUCATION SCIENTIFIQUE (écoles, musées, conseils du loisir scientifique, centres de démonstration, entreprises et organisations scientifiques, entreprises d’éducation, organismes de liaison et de transfert, universités, collèges, etc.) pour les amener à mieux se connaître, à collaborer et à être complémentaires dans leurs actions La MOBILISATION DES SAVOIRS DISPONIBLES pour développer les pratiques de collaboration des acteurs de l’éducation scientifique (optimisation de l’utilisation du patrimoine de connaissances déjà disponibles). La CRÉATION DE NOUVEAUX SAVOIRS en lien avec le développement des pratiques de collaboration des acteurs de l’éducation scientifique par la mise en œuvre de projets en cohérence avec les orientations du Chantier et ses visées de partenariat, de recherche,  d’évaluation, de transfert et d’innovation.

Schéma conceptuel - Chantier

Collaboration avec une équipe de recherche

Une équipe de recherche subventionnée dans le cadre du programme FODAR (Fonds de développement académique du réseau de l’Université du Québec) collabore avec le Chantier à enrichir la réflexion sur les pratiques collaboratives en éducation scientifique et technologique. Cette équipe est sous la responsabilité de Ghislain Samson, de l’UQTR, et réunit des chercheurs et des étudiants de diverses constituantes de l’Université du Québec, notamment Michel Bélanger et Catherine Simard, de l’UQAR, Pierre Chastenay, Charlène Bélanger et Anick Meunier, de l’UQAM, Christine Couture, de l’UQAC, ainsi que Jason Lukerhoff et Gabrielle Dionne, de l’UQTR.