Une seconde conférence de consensus pour le CTREQ

5 mai 2021

Femme qui assiste à un webinaire

Bonne nouvelle! Le CTREQ est fier de vous annoncer qu’il amorce l’organisation d’une seconde conférence de consensus, cette fois-ci sur l’utilisation du numérique en éducation. Cet événement virtuel, financé par le ministère de l’Éducation, est prévu pour l’hiver 2022!

L’utilisation sous toutes ses formes des technologies et des ressources numériques en éducation ne fait pas consensus. Partant des valeurs qu’il prône, des contextes qui sont le leur et des rôles qu’il occupe, le personnel des établissements scolaires vit différentes réalités relativement à l’intégration du numérique. C’est en ayant ce constat en tête que le CTREQ lance cette démarche.

Pourquoi tenir un tel événement?

Une conférence de consensus poursuit trois objectifs précis :

  1. Faire le point sur l’état des connaissances à propos d’une question jugée importante par les décideurs et les praticiens d’une profession;
  2. Établir les zones de consensus et de divergences sur les connaissances;
  3. Fournir aux décideurs et aux praticiens des orientations claires en matière de politique et de pratique, ainsi que des indications précises sur les conditions de réussite de leur mise en œuvre.

Cette Conférence de consensus aura pour effet de susciter une collaboration approfondie entre le milieu de la recherche et celui du terrain et, par le fait même, renforcera la synergie entre ces deux milieux. En effet, les recommandations issues de la conférence de consensus résulteront d’un riche travail de collaboration entre des chercheurs et des gens du terrain. D’ailleurs, ces recommandations permettront de guider les praticiens et les décideurs quant à l’utilisation du numérique en éducation. Dans une société où le numérique prend de plus en plus de place, il importe de fournir aux différents acteurs des pistes d’action liées à cette thématique.

Restez à l’affût

Cette démarche vous intéresse? Restez à l’affût, d’autres informations suivront dans les prochaines semaines. Nous serons d’ailleurs à la recherche de praticiens et de chercheurs voulant s’impliquer dans la démarche!

Source photo: Shutterstock/Fizkes

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email