Une démarche d’appropriation du Référentiel d’agir compétent

11 mai 2016

Couvert 1_Format infolettre

Le Référentiel d’agir compétent à l’intégration des connaissances favorables à la réussite éducative a fait l’objet d’une présentation lors du 3e Symposium sur le transfert de connaissances en éducation, tenu le 19 avril dernier. Une triade (enseignant, conseillère pédagogique et direction d’établissement scolaire) de la Commission scolaire des Hautes-Rivières est venue témoigner de sa collaboration dans la mise en œuvre d’un projet pédagogique au sein d’une école primaire, appuyée sur une démarche et les outils du référentiel. Ils étaient accompagnés par des membres de l’Équipe RENARD et du CTREQ qui ont piloté les phases de création et de validation du référentiel.

Un levier de réflexion sur l’utilisation des connaissances validées

L’objectif de l’exposé était de présenter le cadre de référence ainsi que les outils du Référentiel d’agir compétent qui ont fait l’objet d’un développement et d’une expérimentation dans sept écoles de la province de 2013 à 2015 par le CTREQ et l’Équipe RENARD.

Pour illustrer plus concrètement l’impact de l’outil sur les pratiques et le travail collaboratif, chacun des acteurs de la triade a témoigné de son rôle en fonction des domaines d’agir compétent qui lui étaient confiés. Pour ces derniers, le référentiel a été utilisé dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet portant sur l’utilisation des tablettes électroniques (iPad) à titre d’outil favorisant l’apprentissage des élèves aux différents cycles du primaire et du préscolaire.

Yves Gamache, enseignant au 3e cycle, a témoigné de l’impact de sa participation au projet en soulignant « être passé d’un mode d’enseignement intuitif à un mode d’enseignement appuyé ». Quant à Brigitte Gagnon, elle a témoigné du rôle du conseiller pédagogique qui agit à titre d’accompagnateur et d’agent de transfert auprès du personnel scolaire au regard de l’appropriation et de l’intégration des connaissances validées pour appuyer leurs pratiques. Finalement, Chantal Majeau a mis l’emphase sur le rôle de la direction d’établissement dans la mise en place des conditions favorables à cette collaboration.

Un atelier pour favoriser l’appropriation

Afin d’aller au-delà de la sensibilisation et d’entrer dans l’appropriation de l’outil, la direction des services éducatifs de la Commission scolaire des Hautes-Rivières a organisé un atelier d’une journée afin de permettre aux professionnels de son équipe d’échanger sur l’utilisation possible du référentiel, en complément à d’autres outils de référence, pour faciliter leur travail collaboratif avec le personnel scolaire au sein de l’organisation.

L’intention de la journée était de mieux comprendre le rôle de chacun des acteurs et, en particulier, celui du conseiller pédagogique. Pour ce faire, l’équipe des ressources éducatives a bénéficié d’un temps collectif de réflexion autour des compétences dédiées au conseiller pédagogique. Ce travail plus en profondeur sur les fiches portant sur l’« agir compétent » du conseiller pédagogique a pris la forme d’un atelier délibératif animé par Christian Dagenais, professeur agrégé au Département de psychologie de l’Université de Montréal et responsable de l’Équipe RENARD.

Cet outil a eu un effet structurant quant à la clarification des rôles des membres du trio, tout en précisant les responsabilités de chacun et les zones de collaboration pour maximiser l’efficience des actions », affirme Nathalie Ménard, directrice adjointe aux services éducatifs de la commission scolaire.

À l’issue de la journée, un constat s’est dégagé des échanges collectifs : pour être un agent de transfert, il faut du temps et des compétences pour lesquelles tous n’ont pas les mêmes forces et défis. Il en ressort ainsi un besoin de temps d’apprentissage à prévoir pour le développement professionnel du personnel concerné. De plus, malgré l’intérêt et la pertinence perçus concernant ce nouveau matériel, les participants ont soulevé diverses questions :

  • Quelle place ce nouveau rôle d’agent de transfert prendra-t-il dans la fonction exercée actuellement par les membres des services éducatifs?
  • Comment développer une vision partagée des rôles attendus de chaque acteur de la triade auprès de l’ensemble de la communauté éducative de la commission scolaire?
  • Quel dispositif doit-on prévoir aux services éducatifs pour développer les compétences d’agent de transfert?

L’équipe se penchera sur ces questions au cours des prochains mois afin d’être en mesure d’utiliser ce matériel de façon optimale dès la rentrée scolaire 2016.

Dispositif privilégié pour soutenir le développement professionnel du personnel scolaire, les outils du Référentiel d’agir compétent s’avèrent des ressources précieuses pour orienter la réflexion, les échanges et les actions des acteurs engagés dans l’amélioration continue des pratiques éducatives, lors de la mise en place de communautés d’apprentissage, conclut la Commission scolaire des Hautes-Rivières.

Le Référentiel d’agir compétent et ses outils sont disponibles en téléchargement gratuit sur cette page. Un document de présentation est aussi disponible sur le site Web du 3e Symposium sur le transfert de connaissances en éducation.