Les pratiques de gestion efficaces dans une école du 21e siècle

28 février 2018

Le 13 février dernier, une cinquantaine de directions d’établissement scolaire membres de l’Association montréalaise des directions d’établissement scolaire (AMDES) participaient à un mini-colloque sur les pratiques de gestion efficaces dans une école du 21e siècle. Cet événement a été réalisé en collaboration avec le CTREQ.

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Les défis de l’école du 21e siècle

L’environnement de l’école se transforme (familles, jeunes, travail, etc.). Les différents acteurs doivent composer avec la complexité et la multiplicité des préoccupations du milieu (ex. : littératie, numératie, science, robotisation, utilisation des technologies en soutien aux apprentissages, clientèle avec besoins particuliers, milieux vulnérables, saines habitudes de vie, relations avec les parents et la communauté, etc.).

  • Quelles sont les pratiques de gestion efficaces pour relever ces défis multiples au 21e siècle?
  • Comment exercer un leadership efficace pour sensibiliser et mobiliser l’équipe-école afin de travailler selon une orientation commune ?
  • Comment la direction d’établissement peut-elle accompagner une équipe composée en partie de milléniaux pour s’assurer d’avancer et de maintenir l’engagement malgré les obstacles et les contraintes? Comment les mobiliser et favoriser leur engagement pour leur école? Comment faire pour les garder? Les interactions sont-elles plus faciles entre ces jeunes enseignants et les élèves?
  • Quelle place peut-on accorder à une pratique soutenue par la recherche?

3 ateliers, 4 chercheurs

La conférence d’ouverture a été présentée par Daniel Pelletier, professeur titulaire au Département des sciences administratives de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), qui a ouvert les discussions sur la présentation de pratiques de gestion favorisant la réussite des élèves. Cette conférence a été suivie de trois ateliers :

  • Les défis d’une direction dans un contexte multiethnique, par Marie-Odile Magnan, professeure agrégée au Département d’administration et fondements de l’éducation de l’Université de Montréal et chercheuse associée au CTREQ, et par Guylaine Cool, directrice de l’école primaire Simonne-Monet de la Commission scolaire de Montréal;
  • Les défis d’une direction pour une complémentarité des actions, par Corina Borri-Anadon, professeure au Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR);
  • Les défis d’une direction pour favoriser les échanges entre les différents membres du personnel, par Éric Morissette, professeur de formation pratique adjoint au Département d’administration et fondements de l’éducation de l’Université de Montréal.

L’événement s’est conclu sur une mise en commun permettant de rendre compte des discussions tenues lors des ateliers et de croiser les regards entre la thématique générale et les thèmes des ateliers. Trois directions d’établissement se sont prêtées au jeu et ont accepté de partager à tous leurs observations et leurs commentaires : Isabelle Boivin et Guillaume Smith-Desbiens, respectivement directrice et directeur adjoint de l’école Saint-Clément de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, et Chantal Payette, directrice adjointe de l’école Lucien-Pagé de la Commission scolaire de Montréal.

Photo : Pixabay/Thumprchgo

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email