Pour bonifier l’évaluation des apprentissages

27 janvier 2021

Avec la fermeture récente des écoles, le sujet du bulletin était sur toutes les lèvres et faisait partie des préoccupations de plusieurs. Avec la remise du premier bulletin dans quelques jours, les questions entourant l’évaluation des apprentissages subsistent : comment l’évaluation peut-elle contribuer concrètement à l’apprentissage des élèves? C’est dans cette réflexion que s’inscrit le rapport sur l’état et les besoins de l’éducation 2016-2018. À la suite de la parution de ce rapport, le CTREQ, en collaboration avec le Conseil supérieur de l’éducation (CSE), a développé des outils pratiques afin de vulgariser davantage les contenus.

Le rapport sur l’état et les besoins en éducation 2016-2018 s’appuie sur des travaux se basant à la fois sur des savoirs scientifiques et des savoirs expérientiels. Par ce rapport, le CSE souhaitait établir un dialogue constructif et inclusif entre les acteurs de l’éducation afin que l’évaluation des apprentissages atteigne ses objectifs. Pour y arriver, les recherches menées se sont basées sur trois orientations :

évaluation

Il faut rendre mesurable ce qui est réellement important plutôt que de rendre important ce qui est facilement mesurable.

– John MacBeath

La note, un symbole imparfait de l’évaluation

Saviez-vous qu’une note en pourcentage fondée sur un cumul de points ne garantit pas que le résultat soit objectif et infaillible? La note ne dit rien des forces et des faiblesses de la personne évaluée et ne renseigne pas sur ce qui peut ou doit être fait pour la soutenir dans ses apprentissages. La comparaison des élèves au groupe a des effets contre-productifs, notamment sur le plan de l’estime de soi, de la motivation et de la persévérance scolaire. Se tromper, ou plutôt apprendre de ses erreurs, fait partie du processus de formation, et l’école doit valoriser le développement de cette capacité. Il est essentiel de construire un rapport positif à l’évaluation!

Un napperon à imprimer, à afficher et à utiliser

Le projet Évaluer pour que ça compte vraiment! vise une évaluation qui, à tous les ordres et secteurs d’enseignement, permet de tirer tout le monde vers le haut et de mener chaque personne le plus loin possible. Le napperon produit dans le cadre du projet constitue une façon simple et efficace de faire valoir l’importance des enjeux abordés et de préparer le terrain à de possibles changements.

évaluation

Ce dernier met d’abord en lumière les objectifs que doit poursuivre l’évaluation des apprentissages, c’est-à-dire soutenir l’apprentissage et certifier les acquis. Il présente également les orientations à suivre pour guider la pratique pédagogique qu’est l’évaluation des apprentissages. Le napperon propose également des façons de communiquer plus efficacement ainsi que les conditions à réunir pour être apte à évaluer pour que ça compte vraiment.

évaluation

Que vous soyez un enseignant, un professionnel, un directeur ou un parent, ces contenus peuvent grandement vous intéresser! Nous vous invitons à partager cet outil dans vos milieux et à prendre connaissance du rapport afin de contribuer à l’évolution des pratiques d’évaluation.

Source photo: Unsplash/Ben Mullins

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email