Merci mille fois aux enseignants!

4 février 2021

enseignants

Fermeture des écoles, nouvelles normes sanitaires, pratiques pédagogiques bouleversées, enseignement à distance, taux élevé de stress et d’anxiété, incertitude constante : la dernière année en a fait voir de toutes les couleurs au monde de l’éducation! Les enseignants du Québec ont su relever ces défis avec brio grâce à leur passion, leur courage et leur résilience. Malgré tout ce qui s’ajoutait à leur quotidien en contexte de pandémie, plusieurs enseignants ont continué à s’impliquer activement dans les projets du CTREQ afin de contribuer à la réussite éducative des élèves. Dans le cadre de la 27e Semaine des enseignantes et des enseignants, toute l’équipe du CTREQ tient à mettre en lumière leurs réussites et à leur dire un immense merci!

Partage d’expérience et d’expertise

Dans la grande majorité de nos projets, nous avons la chance de compter sur des enseignants qui s’impliquent à différentes étapes du processus. Des implications qui enrichissent grandement l’ensemble de nos réalisations. Nous avons regroupé quelques exemples dans cet article.

Les Aidants scolaires

Certains enseignants sont impliqués dans ce projet par le biais de comités de travail. Ceux-ci partagent leur expérience de jumelage avec des bénévoles relevant du mouvement des Aidants scolaires. Il s’agit de moments de partage enrichissant qui favorisent l’identification de pistes d’amélioration pour bonifier la démarche et les outils utilisés par les Aidants scolaires.

La collaboration avec le CTREQ nous permet de prendre un temps d’arrêt pour voir de quelles façons on peut faire évoluer le mouvement des Aidants scolaires pour continuer cette belle association avec l’école.

– Enseignante impliquée dans le projet

Moozoom

Les enseignants impliqués dans ce projet permettent l’expérimentation de la plateforme Moozoom. Le partage des expériences des enseignants favorise l’adaptation et la création d’outils afin que ces derniers répondent le mieux possible à leurs besoins.

Le Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe expérimente les outils de la plateforme dans trois écoles différentes. L’implantation se fait en collaboration avec des enseignantes qui utilisent les outils au quotidien. Malgré le contexte de la COVID-19, elles participent à des moments de consultation en vue d’améliorer les outils, en plus de les mettre en application dans leur classe.

– Saralou Beaudry-Vigneux, conseillère en innovation et transfert

CAR

Le projet CAR soutient depuis maintenant quelques années la mise en œuvre de communautés d’apprentissage professionnelles (CAP) auxquelles participent bon nombre d’enseignants. C’est l’occasion pour les enseignants, et d’autres membres du personnel scolaire, d’unir leurs forces pour favoriser l’apprentissage de tous les élèves. Ces derniers s’engagent à travailler ensemble pour la réussite éducative des élèves. Le travail collaboratif est donc la source du développement professionnel des enseignants qui prennent part aux CAP.

Le contact avec mes collègues est nécessaire pour avancer, discuter et m’améliorer.

– Enseignante impliquée dans le projet

 

Il y a de plus en plus de concertation dans les écoles. Les gens se parlent, se questionnent sur leur pratique pour donner du sens à ce qu’ils font. Les impacts de la pratique sur les élèves sont validés et aident réellement ces derniers à progresser et à apprendre.

– Directrice adjointe des services éducatifs impliquée dans le projet

Implications dans nos événements

Nos événements nous ont permis de collaborer avec plusieurs enseignants qui, quotidiennement, tentent de repousser les limites du cadre. En voici deux exemples!

Panel « Ce qui est vrai aujourd’hui pourrait être faux demain »

Cette activité spéciale, organisée dans le cadre de notre assemblée générale 2020, a permis de rassembler six panélistes provenant des milieux de la recherche et de la pratique afin d’aborder le contexte actuel de pandémie et les impacts significatifs de cette situation hors du commun. Les expériences vécues et partagées par les enseignants de ce panel ont été grandement appréciées par les participants. Être plongé dans leur univers durant quelques instants a été fort intéressant, mais surtout, fort instructif.

Journées de réflexion sur la programmation informatique en contexte scolaire

C’est plus d’une vingtaine d’enseignants qui se sont engagés dans une démarche de réflexion sur l’intégration de la programmation informatique en contexte scolaire. Leur présence assidue et leur participation active enrichissent la réflexion et permettront de formuler des recommandations qui sont à leur image.

Les enseignants ont été nombreux à se porter volontaires, ce qui démontre encore une fois la force de caractère des enseignants et leur désir de faire progresser l’éducation, même en contexte de crise sanitaire.

Collaborer à un tel projet, c’est saisir l’occasion de contribuer, par le biais de mon expertise, à l’évolution des pratiques en éducation. Ce type de démarche se révèle habituellement aussi très riche en échanges, en rencontres et en apprentissages. Merci de laisser une place aux enseignants!

– Enseignant impliqué dans le projet

À tous les enseignants impliqués dans nos événements et nos projets, nous vous disons mille fois merci pour votre contribution et pour votre souci du dépassement qui nous permettent d’évoluer continuellement! Votre dévouement constant malgré la pandémie en cours est remarquable et c’est en partie grâce à vous si le CTREQ continue, jour après jour, à contribuer à la réussite éducative.

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email