Le comité de concertation à l’heure des bilans

26 octobre 2016

journal-1428424_1280

Une vingtaine de membres du Comité de concertation sur le transfert de connaissances en éducation et de groupes de travail étaient réunis le 25 octobre dernier afin de faire le bilan des actions réalisées par le comité et ses partenaires et d’échanger sur les nouvelles actions à mettre en place.

Les actions du comité de concertation sont liées à quatre orientations :

  • L’accès aux connaissances;
  • La collaboration et la convergence;
  • L’appropriation et l’utilisation des connaissances;
  • Le développement des connaissances sur le transfert et les pratiques efficaces.

Les membres ont pu constater que plusieurs des actions relevant du comité lui-même et de ses groupes de travail ont été réalisées ou sont en cours de réalisation. Mentionnons notamment la réalisation de trois symposiums sur le transfert de connaissances en éducation, le 3e symposium ayant eu lieu le 19 avril dernier à l’Université Laval. Un lexique sur le transfert de connaissances en éducation est en cours de réalisation, ayant pour but d’amener les membres à adopter un langage commun. Parmi les autres travaux réalisés, mentionnons le document sur les Rôles et responsabilités en accompagnement, une synthèse sur les rôles et responsabilités pour favoriser l’utilisation des connaissances et une autre sur les stratégies pour favoriser l’accès aux connaissances et leur utilisation. Des démarches ont aussi été amorcées auprès de partenaires afin d’accroître l’accès aux connaissances issues de la recherche.

Certaines actions prévues dans le plan d’actions étaient de la responsabilité du CTREQ, notamment la conception et l’expérimentation d’un Référentiel d’agir compétent en transfert de connaissances, ayant pour but de renforcer les capacités des acteurs visés. Réalisé en collaboration avec l’Équipe RENARD, ce référentiel est accessible en ligne sur le site Web du CTREQ. Le plan prévoyait également l’expérimentation d’un modèle de collaboration et de transfert par la création d’un réseau d’agents de liaison et de transfert. Ce mandat a pris la forme d’un réseau nommé RÉU-CIR (Réseau des écoles pour l’utilisation des connaissances issues de la recherche), en cours de réalisation. Ces deux projets ont été soutenus financièrement par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Le comité de concertation avait également identifié certaines actions qui pouvaient être réalisées par des organismes partenaires. Voici deux exemples d’actions en cours de réalisation : le Réseau québécois de recherche et de transfert en littératie, actuellement en émergence, et le projet CAR : collaborer, apprendre, réussir, mis en œuvre par la Fondation Lucie et André Chagnon, en collaboration avec l’ADIGECS et implanté dans une quarantaine de commissions scolaires du Québec. Le CTREQ collabore au Réseau littératie et au projet CAR.

Les membres ont également émis des suggestions visant à actualiser le plan d’action. Ces suggestions feront l’objet de discussions lors de la prochaine rencontre. Ils ont également discuté du bilan du 3e Symposium et échangé sur les orientations que pourrait prendre le prochain événement (objectif, thème, type d’événement, lieu).