Projets de persévérance scolaire chez les jeunes autochtones – 1re partie

26 juin 2013

FPSJA-logo_texteenbas

Au cours des prochaines semaines, le CTREQ aura le plaisir de vous présenter aléatoirement, un à un, les projets retenus dans le cadre du Fonds pour la persévérance scolaire des jeunes autochtones du Québec (FPSJAQ). C’est avec la participation financière de Réunir Réussir et la collaboration de Québec en Forme pour l’accompagnement de certains projets, que le CTREQ soutient 22 projets à travers tout le Québec. Ces projets, qui impliquent huit nations, ont tous un seul et même objectif : encourager la persévérance scolaire des jeunes autochtones du Québec.

Agenda scolaire

Le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or a coordonné le développement d’un agenda scolaire destiné à la nation des Algonquins. En plus d’être un outil de planification, l’agenda appelé « Captez vos rêves » permet de faire la promotion et la mise en valeur de la fierté et de la culture des Premiers Peuples. De plus, la persévérance scolaire y est en vedette en y présentant des modèles de jeunes qui ont réussi.

Kabadu

Toujours pour la nation des Algonquins, le Centre d’amitié autochtone de Val d’Or offre Kadabu, un programme personnalisé d’aide aux devoirs mis en place pour les jeunes de 12 à 17 ans. Comme certains élèves ont besoin d’un soutien supplémentaire pour réussir à l’école, des tuteurs sont disponibles après les heures de classe afin d’aider les élèves dans leur démarche d’apprentissage.

Kinomasi Mikwam Jeune Coop

Visant la nation algonquienne de la communauté de Kitcisakik, le Conseil des Anicinapek est responsable de ce projet qui consiste en la création, par les jeunes, d’une entreprise collective qui répond à un besoin de la communauté. Les jeunes peuvent participer à des cours sur la confection d’artisanat (bijoux, mitaines, petits objets). Ce projet a ainsi un impact positif sur leur persévérance tout en encourageant le partage et la transmission de leur culture.