Projets de persévérance scolaire chez les jeunes autochtones – 3e partie

9 octobre 2013

FPSJA-logo_texteenbas

Depuis le mois de juin, le CTREQ a entrepris la publication de courts articles présentant les projets en cours dans les communautés autochtones du Québec, financés par le Fonds pour la persévérance scolaire des jeunes autochtones (FPSJA).

Voici donc le troisième de cette série d’articles présentant des projets qui, nous l’espérons, sauront vous inspirer!

L’effet Trickster et idAction : Ensemble pour la persévérance scolaire des jeunes autochtones

L’effet Trickster et idAction est un projet d’Exeko, un organisme montréalais dédié à l’inclusion par l’innovation en culture et en éducation. Le projet  est réalisé dans les communautés de Natashquan, de la nation Innue, de Kanesatake, de la nation Mohawk, de Lac Simon, de la nation Algonquine, et de Listuguj, de la nation Micmac.

Trickster est un programme d’activités artistiques, récréatives et éducatives dédié aux jeunes autochtones de 8 à 16 ans mêlant théâtre et contes traditionnels autochtones. idAction propose quant à lui une série d’ateliers créatifs et interactifs sur la pensée critique, l’analyse sociale et l’action citoyenne.

Dans le cadre du projet, des intervenants sont recrutés et sont formés afin d’être en mesure d’implanter les programmes dans chacune des communautés.

Programme de tutorat en ligne

Initiative de l’École secondaire du lac des Deux-Montagnes (Lake of Two Mountains High School), le projet de tutorat en ligne est réalisé à Kanesatake. Intitulé Creating Pathways Toward Educational Success, le programme vise à offrir du soutien en dehors des heures de classe aux élèves autochtones éprouvant des difficultés scolaires. Deux enseignants sont « dégagés » pour aider les jeunes à trouver des ressources en ligne et à les utiliser adéquatement. Les jeunes sont ciblés par les enseignants.

Puamun (Rêve)

Le Centre d’amitié autochtone de Québec a mis sur pied un service de professionnels de l’éducation (orthopédagogues, psychologues, etc.) qui a pour but de soutenir les élèves en difficultés à l’extérieur de l’école. Le projet est réalisé à Wendake, communauté Huron-Wendat à proximité de Québec.

Les professionnels interviennent auprès des jeunes et des parents et les sensibilisent à l’importance de la réussite éducative. Le projet offre un accompagnement aux parents qui ont des jeunes en difficulté.

À propos du Fonds

C’est avec la participation financière de Réunir Réussir, et la collaboration de Québec en Forme pour l’accompagnement de certains projets, que le CTREQ soutient 22 projets à travers tout le Québec. Ces projets, qui impliquent huit nations, ont tous un seul et même objectif : encourager la persévérance scolaire des jeunes autochtones du Québec.