Chantier pour l’amélioration des pratiques collaboratives en éducation scientifique et technologique

25 février 2015

chalk-drawing-381126_640

Le Chantier pour l’amélioration des pratiques collaboratives en éducation scientifique et technologique est une initiative du CTREQ qui a amorcé, depuis quelques années, une démarche de réflexion concertée avec des partenaires des milieux de l’éducation, de la recherche et de la culture scientifique et technologique (S&T).

Cette démarche, qui se veut inclusive de tous les intervenants qui souhaitent y contribuer, vise à consacrer des efforts de recherche, de liaison et de transfert à l’accroissement du potentiel des pratiques de collaboration en éducation scientifique et technologique.

Ce nouveau chantier se donne pour mission de renforcer les pratiques de collaboration entre les intervenants qui œuvrent en milieu scolaire et en milieu extrascolaire. Cet objectif vise à tisser des liens entre ceux qui offrent des activités éducatives en dehors de l’école et du cadre scolaire, afin de rendre l’éducation scientifique et technologique plus efficace ce qui favorise la réussite des élèves et suscite chez eux un plus grand intérêt pour ces disciplines et les carrières scientifiques.

Pour harmoniser ses actions, le Chantier s’est fixé trois axes d’intervention.

La concertation des actions

Afin de mieux coordonner les actions à mener aux niveaux national et régional et d’agir en complémentarité les uns avec les autres, le CTREQ coordonne des rencontres régulières avec les membres du Chantier.

La mobilisation des savoirs

Le Chantier veut améliorer les pratiques de collaboration en éducation scientifique et technologique entre les organismes et les milieux scolaires en repérant les pratiques les plus efficaces, en les diffusant largement, en contribuant à les enrichir et en encourageant leur développement.

La création de nouveaux savoirs

Le projet du Chantier vise aussi à optimiser le patrimoine de connaissances déjà disponible en éducation scientifique et technologique. Il veut mettre en application des pratiques de collaboration inédites et l’expérimentation d’outils de formation, d’accompagnement et d’auto-évaluation auprès des intervenants dans des situations variées. Le recours aux savoirs issus de la recherche et aux savoirs expérientiels se veut un appui au développement de nouvelles pratiques.

Congrès de l’ACFAS

Dans le cadre du congrès de l’ACFAS et dans le but de soutenir le Chantier dans l’atteinte de ses objectifs, l’Université du Québec à Trois-Rivières en collaboration avec le CTREQ organise, le 25 mai 2015, une journée portant sur la « Collaboration entre les milieux formels et informels dans l’éducation scientifique et technologique des jeunes ».

L’objectif du colloque est de regrouper des chercheurs, des étudiants-chercheurs et des praticiens afin de s’interroger sur les pratiques collaboratives au regard des sciences et de la technologie dans les différents contextes formels et informels. Un ouvrage alliant recherche et pratique au regard de la collaboration scientifique et technologique et rendant compte des échanges de la journée sera diffusé ultérieurement.