Appel de projets de l’IRC-CN : Des résultats au-delà des attentes!

15 mars 2017

L’appel de projets lancé par l’IRC-CN aux écoles primaires de la région de la Capitale-Nationale et à leurs partenaires (CPE, organismes de santé publique, organismes communautaires, bibliothèques, etc.), le 9 décembre dernier, a porté fruit! Au total, trente projets ont été retenus en raison de leur effet positif et durable sur la persévérance scolaire et la réussite éducative des jeunes.

Les projets soumis devaient porter sur la lecture (littératie) chez les enfants de 4 à 7 ans ou sur la transition de la petite enfance vers le milieu scolaire. Plus de cinquante projets ont été déposés. Parmi les trente projets retenus, 22 portent sur la lecture et sept sur la transition de la petite enfance au primaire. Un projet combine les deux axes.

« Ces projets nous ont permis d’initier une réflexion sur les pratiques en place », dit Marie-Claude Nicole, coordonnatrice de l’IRC-CN et chargée de projets au CTREQ. L’analyse a en effet permis d’identifier les besoins et enjeux de la région afin de convenir d’initiatives qui permettront une évolution et un enrichissement des façons de faire en lien avec l’expertise des acteurs et les connaissances issues de la recherche. L’évaluation des retombées des actions posées est aussi au cœur des préoccupations de l’IRC-CN.

L’analyse des projets a été réalisée par un comité d’évaluation composé de représentants du milieu scolaire, des CPE, des  bibliothèques, de la santé et des services sociaux et d’organismes communautaires. Les projets devaient favoriser l’implication de partenaires provenant de différents organismes, notamment le milieu scolaire. Les initiateurs devaient établir des liens entre le projet, les connaissances issues de la recherche et les orientations ministérielles. Enfin, pour être retenus, les promoteurs devaient démontrer une cohérence entre les besoins identifiés et les objectifs visés par le projet.

L’importance de la littératie et des transitions harmonieuses

Les compétences développées en littératie sont indispensables à une participation active à la société et servent d’assises à tous les autres apprentissages. Il est primordial pour tous les intervenants qui œuvrent auprès des enfants (parents, éducateurs, enseignants, etc.) d’être attentifs aux difficultés éprouvées lors de l’apprentissage de la lecture afin d’intervenir dès les premiers signes. Consultez la définition de la littératie proposée par le Réseau québécois de recherche et de transfert en littératie. 

La transition vers le milieu scolaire est une période cruciale dans la vie d’un enfant et de sa famille. Les recherches démontrent en effet qu’une transition harmonieuse vers le milieu scolaire contribue à la persévérance et la réussite scolaires. Une transition harmonieuse doit reposer sur la mise en place de partenariats entre l’école, la famille et la communauté (ex. le centre de la petite enfance).

À propos de l’IRC-CN

L’IRC-CN soutient des actions concertées, ciblées et appuyées par les connaissances issues de la recherche et réalisées en collaboration avec les milieux scolaires et leurs partenaires, pour favoriser la mise en place de projets innovants. L’IRC-CN est coordonnée par le CTREQ et est représentée par 11 collaborateurs issus des milieux scolaires, de la petite enfance, de la santé et des services sociaux, du milieu communautaire, du réseau des bibliothèques de Québec, ainsi que du transfert et de l’innovation.

Photo : Shutterstock/Rawpixel