Aider l’enfant à développer une meilleure connaissance de soi

22 juin 2016

Annie_V2

Le langage est une faculté unique donnée à l’être humain. Sa principale fonction est de communiquer. L’enfant vient au monde avec cette faculté qui se développera progressivement de façon implicite grâce à ses interactions avec son entourage. Quand le développement de l’enfant se déroule comme prévu, le langage s’acquiert sans trop de soucis.

La majorité des enfants commenceront la maternelle avec un bagage de connaissances, dont celle du langage qui lui permettra de communiquer et de raisonner, mais également d’apprendre. Toutefois, tous les enfants n’arrivent pas à la maternelle avec le même bagage. Dans un certain nombre de cas, l’exposition au langage n’aura pas suffi pour qu’il se développe harmonieusement.

Certains enfants présenteront un retard ou un trouble du langage touchant soit l’expression, soit la compréhension du langage. Quelle que soit l’origine du problème langagier, si aucune intervention n’est effectuée, les difficultés langagières auront des conséquences importantes non seulement sur les apprentissages scolaires, mais également sur les plans social et émotionnel, plus particulièrement sur l’estime de soi. C’est grâce à ses expériences dans son environnement et avec autrui que l’enfant commence à acquérir un sentiment de maîtrise ou de compétence. Si l’expérience sociale et l’expérience scolaire sont liées à l’estime de soi, la maîtrise du langage, elle, en constitue une condition essentielle.

C’est dans le but d’aider l’enfant présentant des difficultés de langage à se développer de façon harmonieuse et d’augmenter ses chances de réussite scolaire que la trousse de sensibilisation aux troubles de la communication Dans les mots d’Annie, Mieux se connaître pour mieux communiquer a été conçue. Cette trousse est un outil unique, car elle propose non seulement des interventions qui permettront aux enfants présentant des difficultés langagières de développer leurs compétences pour mieux communiquer, mais également de développer une meilleure connaissance de soi, un regard plus juste sur ses défis de même que sur ses forces.

Cette trousse répond avec excellence aux préoccupations de la chercheuse Nadia Rousseau et de tout intervenant scolaire soucieux de développer différents moyens de favoriser la réussite scolaire et le bien-être des enfants présentant des difficultés langagières.

La trousse Dans les mots d’Annie, Mieux se connaître pour mieux communiquer a été réalisée conjointement par l’UQTR, le CTREQ et la SOFAD. La trousse a été rédigée par Nadia Rousseau, Ph.D., UQTR (auteure), en collaboration avec Léna Bergeron, doctorante, UQTR (coauteure).

Pour vous procurer la trousse