Amélioration continue en éducation : modèle de déploiement et échelle d’évaluation de la maturité

Réalisé en partenariat avec la commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS), l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ), ce projet a permis de formaliser un modèle de déploiement de l'amélioration continue (AC) adapté au contexte éducatif québécois et de proposer une échelle d'évaluation de la maturité du déploiement.

Depuis une dizaine d’années, la CS de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) a mis des efforts considérables pour déployer l’amélioration continue (AC) et développer une culture d’amélioration continue dans son organisation. Elle a dû adapter des outils et des modèles existants en matière d’AC à la réalité de la commission scolaire et former la majorité de ses gestionnaires. Afin de mesurer la portée de ses efforts, la CSRS a interpellé le CTREQ afin de développer un partenariat lui permettant de se doter d’outils pour mesurer l’état du déploiement de la culture d’AC et ainsi identifier les éléments à améliorer.

Les objectifs du projet

Cette démarche a permis la création d’un partenariat entre la CSRS, l’UQTR, la Fondation Chagnon et le CTREQ. Les objectifs suivants ont été poursuivis pour mener à bien ce projet :

  1. Évaluer le niveau de déploiement de l’amélioration continue au sein de la commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke.
  2. Produire en collaboration avec l’UQTR, la CS de la Région-de-Sherbrooke et le CTREQ des outils pour soutenir le déploiement de l’amélioration continue et le développement de la culture d’amélioration continue dans les commissions scolaires (CS) du Québec.
  3. Proposer un modèle de déploiement de l’amélioration continue adapté au contexte des commissions scolaires du Québec.
  4. Proposer un questionnaire pour évaluer le niveau de maturité de déploiement de l’amélioration continue d’une commission scolaire.
  5. Expérimenter la transférabilité de certains outils pour soutenir le développement d’une culture d’amélioration continue dans les commission scolaires.

Les étapes du projet

Pour y parvenir, il a d’abord fallu documenter le processus mis en place par la CSRS et les modèles de déploiement existants (en entreprise, dans le milieu de la santé, etc.) afin d’en dégager un modèle d’amélioration continue transférable, voire adaptable à la réalité de chaque commission scolaire. Un rapport sur cette première étape est d’ailleurs disponible (le lien se trouve au bas de la page).

À terme, ce partenariat aura permis de formaliser un modèle de déploiement de l’amélioration continue adapté au contexte des commissions scolaires québécoises et de proposer des outils pour soutenir celles-ci dans leur cheminement vers une culture d’amélioration continue. Ces outils seront disponibles d’ici la fin du mois de juin.

De plus, un questionnaire évaluant le degré de maturité du déploiement de l’amélioration continue sera mis à la disposition des commissions scolaires dans le but d’avoir un portrait global des forces et faiblesses de leur organisation en termes d’évolution vers une culture d’amélioration continue.