Projet

Évaluation du programme Opération PAJE

opération paje

Primaire

Secondaire

Ce projet d’évaluation permettra de mesurer les retombées d’Opération PAJE sur la persévérance scolaire des jeunes, sur leur engagement citoyen, sur leur comportement face à l’environnement et au développement durable et sur la valorisation des sciences et de la technologie.

Créée en 2007, Opération PAJE (Partenariat, Action, Jeunesse en Environnement) est née d’une fusion de trois éléments : la jeunesse, l’enseignement et l’environnement. À l’origine, l’idée de base était d’impliquer les jeunes dans la recherche de solutions adaptées aux enjeux environnementaux identifiés par la communauté. Ainsi, les instigateurs, en s’appuyant sur l’expérience du Groupe d’aide à la recherche et à l’aménagement de la faune (GARAF) de la Commission scolaire des Chênes, ont mis sur pied un comité pour développer Opération PAJE.

Débuté au printemps 2015, l’évaluation d’Opération PAJE, qui se déroule sous la responsabilité scientifique du chercheur de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) Ghislain Samson, vise à mesurer les retombées de l’approche sur la persévérance scolaire des jeunes, sur leur engagement citoyen, sur leur comportement face à l’environnement et au développement durable ainsi que sur la valorisation des sciences et de la technologie.

Document(s) lié(s)

Retombées de l’Opération PAJE – Synthèse

Télécharger le document

Retombées de l’Opération PAJE

Télécharger le document

Projets similaires

Coup de pouce à la réussite!

Le Coup de pouce à la réussite! porte sur les défis relatifs à la persévérance et à la réussite scolaires à la formation générale des adultes. Il poursuit l’objectif de présenter les principaux constats et les pistes d’action dégagés par le milieu universitaire sur les moyens de favoriser la réussite chez les personnes qui fréquentent les centres d’éducation des adultes.
En savoir plus

Aménagement flexible : pour le bien-être des élèves en classe!

Le projet de recherche sur l’aménagement flexible mené par le professeur Jonathan Bluteau de l’Université de Québec à Montréal et son équipe visait à mettre en lumière les bénéfices et les limites de ces classes innovantes pour les élèves. Cette recherche est la première au Québec à avoir comparé des classes flexibles avec des classes fixes et à faire une analyse différenciée selon le genre. Le CTREQ est fier d’avoir été associé au transfert de connaissances issus de cette recherche.
En savoir plus

Le projet Petapan : des services et des pratiques pour soutenir la réussite éducative des élèves autochtones en milieu urbain

Le projet Petapan a été réalisé dans le but de développer des pratiques éducatives novatrices qui répondent aux besoins des élèves autochtones en milieu urbain, et ce, dans un esprit de compréhension et de partage entre l’ensemble des partenaires. Le CTREQ est fier d’avoir collaboré avec les partenaires du projet Petapan pour la conception d’outils de transfert qui mettent de l’avant certains contenus clés du rapport de recherche du projet.
En savoir plus