Mise en oeuvre et coordination de l’IRC de la Capitale-Nationale

Les directions générales des commissions scolaires de la région de la Capitale-Nationale se sont regroupées afin de relancer une nouvelle IRC autour d’un nouveau cadre de référence et d’un nouveau plan d’action. Elles ont fait appel au CTREQ en raison de ses actions basées sur les pratiques innovantes et les connaissances scientifiques.

Le contexte

Jusqu’en 2015, l’Instance régionale de concertation (IRC) de la Capitale-Nationale était associée à la Conférence régionale des élus de la Capitale-Nationale. L’IRC de la Capitale-Nationale a été dissoute en même temps que les CRÉ.

À la suite de l’annonce du cadre de financement de 2016-2017 concernant Les Instances régionales de concertation sur la persévérance scolaire et la réussite éducative du Québec (IRC), les directions générales des commissions scolaires de la région de la Capitale-Nationale se sont regroupées afin de relancer une nouvelle IRC autour d’un nouveau cadre de référence et d’un nouveau plan d’action.

Le leadership de l’IRC

Le leadership de l’IRC de la Capitale-Nationale sera assuré par les directions générales des commissions scolaires. Pour la réalisation des mandats, elles s’associeront des collaborateurs ciblés qui contribueront ainsi au développement d’une culture de valorisation de l’éducation et de la réussite éducative.

Le mandat du CTREQ

Les directions générales des commissions scolaires de la Capitale-Nationale souhaitent que les actions de l’IRC reposent sur les pratiques innovantes et les connaissances scientifiques qui sont les deux points d’ancrage sur lesquels sont basées les actions du CTREQ. Les directions générales ont donc fait appel au CTREQ afin qu’il agisse comme un acteur clé de l’IRC de la Capitale Nationale et qu’il en assure la coordination.

Le membres du Comité stratégique

Par ordre alphabétique

  • Marie-Claude Asselin, directrice générale adjointe, Commission scolaire des Premières-Seigneuries
  • Michel Beauchemin, direction de santé publique, Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale
  • Johanne Chenard, directrice générale adjointe, Commission scolaire de la Capitale
  • Éric Garneau, directeur, Centre solidarité jeunesse, représentant du ROCLD
  • Marie Goyette, directrice, Bibliothèque Gabrielle-Roy
  • Pierre Lapointe, directeur général, Commission scolaire de la Capitale
  • Marie-Claude Nicole, chargée de projets, CTREQ
  • Élise Paradis, directrice générale, REgoupement des CPE de Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale
  • Stephen Pigeon, directeur général, Commission scolaire Central Québec
  • Christian Pleau, directeur général, Commission scolaire des Découvreurs
  • Jean-Pierre Soucy, directeur général, Commission scolaire de Portneuf
  • Martine Vallée, directrice générale, Commission scolaire de Charlevoix

Les 3 axes de développement

Les axes de développement ont été ciblés en tenant compte des orientations du MEES, des besoins identifiés dans la région et des connaissances issues de la recherche. Ces axes sont les suivants :

  • Les transitions tout au long du parcours scolaire;
  • La littératie;
  • La valorisation de la science et de la technologie.