Apprentissages autorégulés

Ce projet vise le développement de l'autonomie des élèves dans leurs apprentissages, afin de favoriser leur persévérance et leur réussite scolaire au secondaire.

L’apprentissage autorégulé, qu’est-ce que c’est?

Les élèves que l’on pourrait dire « autorégulés » savent qu’ils jouent un rôle actif dans leurs apprentissages. Ils ont conscience de
leur manière d’apprendre. Ils utilisent des stratégies cognitives et métacognitives variées et connaissent celles qui sont les plus efficaces pour répondre à leurs besoins et les aider à atteindre leurs objectifs. Ils sont aussi capables de se fixer des buts, de planifier leur travail, de s’organiser, de s’autoévaluer et de s’ajuster.

Les connaissances issues de la recherche

Alexandre Buysse, professeur agrégé à l’Université Laval et membre régulier du CRIRES, a réalisé une étude visant à déterminer si le développement de l’apprentissage autorégulé peut favoriser la réussite et la persévérance scolaire lors du passage d’un secteur ou d’un cycle à l’autre au secondaire. Cette étude avait également pour but d’identifier les moyens permettant de favoriser le développement de l’apprentissage autorégulé.

Le développement de l’autonomie dans l’apprentissage se révèle être un facteur important de persévérance et de réussite scolaire. Pour plus de détails sur les résultats de l’étude, veuillez consulter l’article « Développer l’apprentissage autorégulé des élèves pour favorisé la persévérance » publié dans l’infolettre du CTREQ le 18 mai 2016.

Mieux outiller les enseignants

Le CTREQ souhaite maintenant explorer avec Alexandre Buysse le développement d’un projet de transfert qui aurait pour but :

  • d’informer et de sensibiliser les enseignants du secondaire sur l’apprentissage autorégulé et les pratiques susceptibles de le favoriser chez les élèves, notamment lors des transitions scolaires (passage d’un cycle à l’autre, passage de la formation générale à la formation professionnelle ou des adultes);
  • d’identifier les actions posées par les enseignants pour favoriser l’apprentissage autorégulé chez leurs élèves, de les aider à prendre conscience de ces actions;
  • d’accompagner des enseignants dans la mise en place de certaines pratiques.