Projets de persévérance scolaire chez les jeunes autochtones – 7e partie

14 mai 2014

FPSJA-logo_texteenbas

7e partie

Le CTREQ a entrepris la publication de courts articles présentant les projets en développement dans les communautés autochtones du Québec financés par le Fonds pour la persévérance scolaire des jeunes autochtones (FPSJA). Voici le septième de cette série d’articles présentant les projets.

Ludothèque

Ce projet de la communauté d’Opitciwan vise la mise sur pied d’une ludothèque pour les jeunes enfants. Il prendra la forme d’un espace réservé pour le développement d’habiletés cognitives et langagières par le jeu.

Jeunes entrepreneurs autochtones

Porté par l’école Nikanik de la communauté de Wemotaci, ce projet propose des ateliers scolaires et parascolaires sur le développement de l’entrepreneuriat et le démarrage d’une mini-entreprise dirigée par les élèves.

Mamu Atussetau (Travaillons ensemble)

Issu de la communauté Innu de Uashat-Maliotenam, Mamu Atussetau offre la création d’un calendrier des défis parentaux ainsi que des ateliers pour les parents afin de les aider à mieux soutenir leurs enfants dans leurs études.

À propos du Fonds

C’est avec la participation financière de Réunir Réussir, et la collaboration de Québec en Forme pour l’accompagnement de certains projets, que le CTREQ soutient 22 projets à travers tout le Québec. Ces projets, qui impliquent huit nations, ont tous un seul et même objectif : encourager la persévérance scolaire des jeunes autochtones du Québec.