À propos Équipe Salle de presse Nous joindre Menu Recherche

La mixité sociale et scolaire

Au cours des dernières années, le milieu éducatif québécois a bénéficié de nombreuses avancées. Toutefois, dans l’optique d’offrir une éducation de qualité, juste et équitable pour tous, le Québec semble se heurter à certaines zones de vulnérabilité. En effet, dans le rapport Remettre le cap sur l’équité présenté par le Conseil supérieur de l’éducation (CSE), le Conseil désirait « susciter une réflexion sur des choix de société qui peuvent paraître anodins, ou même légitimes, mais qui par leur accumulation mettent en péril la justice sociale et les valeurs que nous défendons collectivement1 ». Il importe donc de se questionner.

La compétition entre les écoles, le système scolaire à trois vitesses, la séparation des élèves, etc. sont-ils réellement des mesures ayant un impact positif pour la réussite éducative du plus grand nombre d’élèves? « Les faits présentés dans le Rapport sur l’état et les besoins de l’éducation 2014-2016 indiquent clairement que, si nous poursuivons dans la voie actuelle, notre système scolaire, de plus en plus ségrégé, court le risque d’atteindre un point de bascule et de reculer sur l’équité1. »

Il est donc primordial de prendre un moment pour aborder le thème de la mixité sociale et scolaire, un sujet d’actualité qui est riche en questionnements. Cette thématique regorge de dilemmes qui nécessitent d’être approfondis, autant de la part des acteurs de la pratique que des chercheurs. La Conférence de consensus sera une belle occasion afin d’aborder de nombreuses questions et de tenter de trouver des solutions riches et innovantes en collaboration avec tous les acteurs concernés.

La mixité en quelques mots

Lorsque nous abordons la mixité dans son sens général, elle renvoie simplement à « la coexistence, dans un cadre donné […], de populations aux caractéristiques déterminées ». Pour la Conférence de consensus, nous distinguerons deux types de mixité, soit la mixité scolaire, faisant référence aux caractéristiques propres du milieu scolaire, et la mixité sociale, se rapportant davantage à des caractéristiques socioéconomiques et ethnoculturelles. Les différents sous-thèmes permettront d’aborder en profondeur tant la mixité sociale que la mixité scolaire.

Des exemples de situations pour amorcer votre réflexion

Voici quelques exemples tirés du quotidien permettant de réfléchir à de nombreux éléments en lien avec le thème de la mixité sociale et scolaire.

Je désire que mon enfant fréquente une école où seuls les meilleurs élèves sont acceptés. Je ne désire pas que des élèves avec de plus grandes difficultés d’apprentissage nuisent au développement de mon enfant.  — Un parent

 

 J’ai obtenu un emploi dans l’un des quartiers défavorisés de la ville où je demeure. Je suis nerveuse parce que je sais qu’il s’agit d’un milieu où les défis à relever sont de très grande ampleur.  — Une nouvelle diplômée en enseignement

En tant qu’acteurs de la pratique, comment réagissez-vous vis-à-vis de tels propos ? Est-ce que de telles situations suscitent certains questionnements ?

Devrait-on regrouper les élèves selon leur niveau ou leurs capacités ? Devrait-on les regrouper dans des filières de formation relativement étanches ou seulement  pour des périodes courtes, nécessaires pour satisfaire leurs besoins particuliers ? Comment une enseignante peut-elle mener vers le haut un groupe composé d’élèves forts et d’élèves faibles ? Comment faire pour offrir des programmes diversifiés sans créer un système éducatif à plusieurs vitesses ? Comment les enseignants peuvent-ils composer avec les iniquités liées aux contextes d’apprentissage et celles liées aux contextes d’enseignement ?
Que dit la recherche à ce propos ?

Des sujets de questionnements

Plusieurs autres sujets sont susceptibles de soulever des questions en lien avec la mixité sociale et scolaire, par exemple :

  • La composition des classes ;
  • L’équité ;
  • L’école à trois vitesses ;
  • Les inégalités sociales;
  • La formation et les conditions des nouveaux enseignants ;
  • Le financement ;
  • L’intégration des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) ;
  • Les communautés culturelles ;
  • La mission de l’école ;
  • Etc.

Votre collaboration est essentielle!

La richesse des discussions qui se tiendront lors de la Conférence de consensus résultera entre autres de la pertinence des questions posées. Nous avons besoin de vous! N’hésitez pas à poser les questions qui sont au cœur de vos préoccupations quotidiennes!

Passez à l’action!

Pour soumettre vos questions, cliquez ici!

Pour en apprendre davantage sur l’événement, consultez le document « Conférence de consensus sur la mixité sociale et scolaire : votre collaboration, un élément essentiel! »

Documents à consulter

  1. Rapport sur l’état et les besoins de l’éducation 2014-2016
  2. Rapport CSE-CNESCO : la mixité sociale à l’école